publicité

Gold Cup : le bilan pour les sélections de Martinique et de Guyane de football

La Gold Cup, la compétition prestigieuse de la CONCACAF se poursuit, mais sans la sélection de Martinique et de Guyane, toutes les deux éliminées. La Guyane a terminé dernière du groupe A avec trois défaites et la Martinique s'est classée troisième de son groupe (une victoire et deux défaites). 

la Martinique remporte son premier match en Gold Cup 2017 face au Nicaragua © Concacaf
© Concacaf la Martinique remporte son premier match en Gold Cup 2017 face au Nicaragua
  • Camille Alexandre
  • Publié le , mis à jour le
Dès le début de la Gold Cup, Florent Malouda qui a porté les couleurs de l'équipe de France jusqu'en 2012 s'est retrouvé au cœur d'un imbroglio, car la Guyane ne fait pas partie de la FIFA. La ligue guyanaise de football qui a décidé de le faire jouer tout de même s'est vue sanctionnée d'une amende assortie de deux matches de suspension pour Florent Malouda qui crie au scandale. Elle a certes évoqué le cas du Kosovo qui a obtenu le droit d'aligner des joueurs sélectionnés avec la Serbie, mais la FIFA n'en a pas tenu compte. "Il n'y aura pas de territoires français de la caraïbe FIFA", dit-on à la Fédération Française de Football qui a suivi avec attention l'affaire Malouda. Elle était représentée à la Gold Cup disputée aux États-Unis par un émissaire. 

"Un pays une voix" insiste la ministre des Sports Laura Flessel qui campe sur la position de la Fédération Française de Football contre toute intégration de la Guadeloupe, de la Guyane et de la Martinique à la FIFA. La 3F considère les équipes martiniquaise ou guyanaise engagées à la Gold Cup comme une sélection régionale. La Fédération Française de Football a une lecture différente que son homologue du volley-ball qui autorise la sélection de Martinique à disputer le Championnat du monde zone caraïbe.
 

La ligue de football ne s'avoue pas vaincue

Noèl Le Graet, le "patron" du football français qui vient souvent en Martinique ne comprend pas l'entêtement des dirigeants martiniquais guadeloupéen et guyanais. Ils espèrent un jour renverser la situation en leur faveur en parvenant à convaincre leur tutelle, la Fédération Française de Football des bienfaits d'une ligue de football de Martinique ou de Guyane FIFA pour des raisons uniquement financières. 
La manne financière accordée par la FIFA permettrait de mieux contribuer au développement de la discipline avec de la formation et autres. Elle serait la bienvenue pour que la sélection ait des moyens pour des regroupements, stages et un sélectionneur à plein temps au lieu de faire du bricolage faute de moyens. FIFA ou pas la Fédération Française de Football et les collectivités doivent aider les territoires ultramarins dans les compétitions internationales.

Un autre dossier doit lui aussi être réglé par la ligue de football, il s'agit de l'apport des professionnels. Le ministère des Sports a son mot à dire, car la Guyane et la Martinique ont représenté la France à la Gold Cup avec comme hymne la Marseillaise. Il faut que ces deux sélections aient de bons professionnels pour rivaliser avec les équipes de la CONCACAF d'Amérique centrale et du nord d'un niveau supérieur avec leurs expatriés. 
Il en a manqué au moins trois côté martiniquais face à ses équipes habituées à disputer les éliminatoires de la coupe du Monde. Des clubs professionnels français ne jouent pas le jeu pour libérer les joueurs d'origine martiniquaise plombant du coup la compétitivité de la Martinique à la Gold Cup. 
Un bon vouloir des clubs professionnels de l'hexagone qui doit cesser, car la ligue de football de Martinique est placée sous l'égide de la fédération française de football. 

Cela étant dit, la Martinique a fait avec les moyens du bord à la Gold Cup. Il faut maintenant tirer les enseignements de cette compétition et se tourner vers l'avenir du côté de la ligue de football pour encore faire mieux à la prochaine Gold Cup. Cela passe par une qualification au terme d'une bonne campagne caribéenne qui exige aussi des moyens.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play