publicité

Des justifications fantaisistes pour ne pas payer les PV

Les automobilistes ne manquent pas d’imagination pour justifier leurs infractions et surtout pour ne pas payer une amende pour excès de vitesse. Certains font preuve d’une imagination déconcertante.

© Martinique 1ère
© Martinique 1ère
  • Pierre Yves Honoré
  • Publié le
Pour ne pas payer une amende pour excès de vitesse, les automobilistes sont prêts à tout.
Certains font preuve d’une imagination déconcertante. La liste des excuses est longue et parfois les motifs paraissent aussi légers que le vent.
 

C'est le vent qui est responsable ?

Et justement c’est ce paramètre qui a été invoqué par un conducteur australien dans son pays. L’homme a été flashé à 127 km/h au volant de son gros pick-up sur une route limitée à 110 km/h. L'automobiliste qui n’a pas froid aux yeux a déclaré aux policiers, que c’est le vent qui l’a poussé. Une belle bourrasque peut accélérer un peu l’allure d’un véhicule, mais dela à bousculer un pick-up de deux tonnes et lui faire gagner 17km/h, il faudrait carrément un cyclone ou une tornade.
En tout cas les policiers n’en ont pas cru leurs yeux. Pour la petite anecdote ils n’ont pas manqué de noter l’excuse avancée sur le procès-verbal. Bilan l’automobiliste a écopé d’une amende de 200$ soit 140 euros et un retrait de deux points sur son permis.
 

Reste que ce type de cas n’est pas isolé.

En novembre dernier un conducteur du Massachusetts aux Etats-Unis, pris en excès de vitesse s’est justifié en prétendant que le radar avait  flashé un cerf à la place de sa voiture. Cela ne l’a pas empêché d’écoper d'une amende de 105 dollars.
 
Chez nous aucun automobiliste flashé par un radar n'a encore utilisé le prétexte du cyclone pour dire que le vent l'a poussé. Vous me direz que la saison cyclonique n'a pas encore commencé.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play