publicité

Lavi awtis rèd

Défendre un projet pour être un artiste qui vit de son art. C'est le quotidien d'un danseur-chorégraphe, un musicien, un metteur en scène ou un comédien. Dix-huit compagnies ont défendu leur projet jeudi (16 février) devant la commission d’expert interrégionale de la DAC.

La commission interrégionale est composée de dix-sept experts de différent corps de métier, de la Martinique et de la Guadeloupe. © Martinique1ère
© Martinique1ère La commission interrégionale est composée de dix-sept experts de différent corps de métier, de la Martinique et de la Guadeloupe.
  • Par Peggy Pinel-Fereol
  • Publié le
"Lavi awtis rèd", être un artiste n’est pas une chose facile... l'adage se vérifie au quotidien. En effet, avant de pouvoir montrer le fruit de son travail sur une scène, l'artiste doit monter un projet, le défendre pour obtenir une salle et les fonds nécessaires pour tout financer.

Ce jeudi 16 février, la Direction des Affaires Culturelles (DAC) a accueilli les représentants de chacune des dix-huit compagnies. Un à un, ils se sont se présentés devant les membres de la commission d’expert afin d'obtenir une aide à la création indispensable poursuivre leur projet jusqu'à sa diffusion. 

Réussir à convaincre

Pour ce grand oral, dix-sept experts de différent corps de métier, de la Martinique et de la Guadeloupe, puisqu'il s'agit d'une commission interrégionale. Elle est chargée de délivrer un avis favorable ou défavorable sur les demandes déposées cette année pour les arts vivants (théâtre, danse et musique).

Cette commission ne se réunit qu’une fois par an. L'année dernière elle s'est tenue en Guadeloupe. Après étude de leur dossier, dans une dizaine de jours, les artistes pourront enfin savoir si leur projet pourra voir le jour. 

(Re)voir le reportage avec les images de Marc Balssa : 
artistes
Dix-huit compagnies de danse, musique et théâtre ont défendu leur projet ce jeudi (16février).   -  martinique  -  martinique

Sur le même thème

  • culture

    Tropiques Atrium a attiré plus de 67 000 Martiniquais

    De septembre 2016 à juin 2017, la billetterie de Tropiques Atrium a vendu 67 000 places. Un nombre en net augmentation parmi tant d’autres que la structure présentait ce jeudi (29 juin) dans le cadre de son bilan pour la saison.

  • culture

    Le tambour en fête au Parc Floral

    La fête du tambour, c’est ce samedi à Fort-de-France. Des dizaines de percussions vont résonner de 16h à 22h dans les jardins du parc floral. Une manifestation voulue par Willy Léger qui anime l’atelier d’expression rythmique du Sermac.

  • culture

    Le roi Todo magnifie Aimé Césaire à Basse-Pointe

    La suite de la visite en Martinique du roi Todo Kpodekon Kinmakin avec ce matin une rencontre à Basse-Pointe où Aimé Césaire a passé les premières années de sa vie. Sa majesté est ensuite allé à la rencontre des collégiens de la commune qui l’ont accueilli avec des chants et des poèmes.

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play