publicité

Les associations sportives souffrent de la baisse des subventions municipales

Les temps sont durs pour les clubs de Martinique ! Les subventions que leur versent les mairies ont considérablement baissé ces dernières années.

Sportifs lors du semi-marathon international de Fort-de-France (2012, illustration) © ARB
© ARB Sportifs lors du semi-marathon international de Fort-de-France (2012, illustration)
  • Grégory Gabourg
  • Publié le
Preuve de la difficulté des clubs sportifs, par exemple au Saint-Esprit, où les 800 licenciés de la commune ont reçu pour cette saison 81.000 euros. C’est à peine 100 euros par tête ! Pas énorme, quand on sait les dépenses auxquelles les associations doivent faire face : transport, achat de matériel, entretien...


Un équilibre budgétaire fragile

Les mairies répondent, de leur côté, qu'elles ne peuvent pas faire autrement, restriction budgétaire oblige. La baisse des dotations de l'État les ont contraints à faire des coupes dans certains postes. Et les associations sportives sont souvent les premières à trinquer. 

Et la situation risque de perdurer. La diminution des aides publiques se poursuivra. On peut aussi évoquer les incertitudes liées au maintien de l'octroi de mer. Tout cela laisse à penser que les prochaines années seront compliquées.


Mutualiser les moyens

Dans ce contexte, les collectivités conseillent aux présidents d'associations de faire un peu plus attention à leurs dépenses, et de mutualiser les moyens. Autres solutions: le sponsoring et le mécénat, deux modes de financements privés. Sauf que les entreprises qui souhaitent investir dans le sport restent rares. Beaucoup d'entre elles n'en ont pas les moyens.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play