publicité

Les sous-traitants d’Orange se disent maltraités

6 entreprises sous-traitantes de l’opérateur téléphonique bloquent l’entrée du site d'Orange Caraïbes à Mangot-Vulcin depuis hier (lundi 30 mai). Elles se plaignent d’une asphyxie économique due à leurs conditions de travail.

Boutique Orange en Martinique (Illustration) © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Boutique Orange en Martinique (Illustration)
  • Ronan Bonnec
  • Publié le
"Les entreprises n’ont plus de trésorerie et de grosses difficultés pour payer leurs salaires et leurs charges sociales", déclare Roger Fousse le porte parole des entreprises sous-traitantes du réseau Orange. Pour la totalité de ces prestataires, l’unique client c’est Orange, et depuis quelques années les conditions de travail se dégraderaient. 

Conflit prestataires Orange

En cause les tarifications des travaux qu’ils exécutent pour Orange seraient constamment revues à la baisse. Le géant des télécommunications dicterait sa loi en imposant un coefficient trop bas comparativement à celui pratiqué en France. Mais depuis quelques années, Orange confie ses travaux d’installation et de maintenance à deux mandataires dont la société Constructel, qui sous-traite à son tour aux entreprises martiniquaises.

Dialogue difficile

L’opérateur téléphonique affirme ainsi ne pas pouvoir négocier avec ces dernières car elle n’a pas de relations contractuelles avec elles. De plus les entreprises dénoncent un grand écart entre le prix payé aux sous-traitants et la tarification commerciale des forfaits téléphoniques. 

La mobilisation des entreprises sous traitantes d’Orange a commencé lundi matin (30 mai) devant la direction d’Orange Caraibes. En fin d’après-midi, une réunion a finalement été annoncée pour le mardi 31 mai avec le directeur du réseau régional d’Orange Caraibe et le représentant du mandataire. Les entreprises sous-traitantes présenteront à nouveau les 10 points de leurs plateformes de revendications.
Communiqué du groupe Orange

Grève chez l’un des sous-traitants d’Orange aux Antilles
"Un conflit s’est développé dans l’une des entreprises sous-traitantes d’Orange Caraïbes intervenant dans le domaine des réseaux fixe et internet. Il a été demandé à la direction de cette entreprise de trouver une solution rapide à cette situation.
La direction d’Orange Caraïbe est très attentive à l’évolution de ce conflit qui limite certaines interventions auprès de nos clients en Guadeloupe et Martinique et qui, par ailleurs, bloque l’accès des salariés d’Orange Caraïbes sur trois sites aux Antilles.Orange Caraïbe présente ses excuses à ses clients pour la gêne occasionnée par ce mouvement social".

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play