publicité
Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Manifestations monstres autour d'un projet de développement à Sainte-Lucie

  • Par Caroline Popovic
  • Publié le , mis à jour le

Des milliers de saintluciens étaient dans les rues de la capitale Castries pour manifester contre un projet de développement. Au même moment, à Vieux Fort, dans le sud du pays, les partisans du projet se sont rassemblés pour soutenir le gouvernement.

© DR
© DR
Le mercredi 17 mai 2017, des manifestations sans précédents ont eu lieu simultanément dans le nord et dans le sud de Sainte Lucie.

L'opposition dans le nord de l'île

Dans la capitale, Castries, les groupes de l’opposition ont exprimé leur désaccord avec le gouvernement. Des milliers de citoyens avec des pancartes ornées des slogans contre un projet de développement ont défilé dans les rues de la capitale du pays. Des slogans étaient écrits en anglais et en créole.

Sainte Lucie n’est pas à vendre,I pa pou vend, es u kay comprend ?






Le projet de la discorde s’appelle Pearl of the Caribbean. Porté par un promoteur chinois, il consiste en la création d’un hippodrome, plusieurs hôtels, une marina et un casino, construits sur 325 hectares à Vieux Fort dans le sud. La population s’inquiète de l’ampleur du projet et se voit privé d’accès aux plages et aux autres lieux publics.


Le gouvernement dans le sud

Et c’était justement à Vieux Fort que le gouvernement de Sainte-Lucie a organisé sa propre manifestation pour montrer que le projet avait bien du soutien au sein de la population. Les slogans favorables figuraient sur les pancartes.

Vieux Fort a été oublié pendant trop longtemps . Oui au développement . Le peuple d’abord .








L'église catholique prend position

Pearl of the Caribbean a même suscité des réactions auprès de l’église catholique. Dans un premier temps, l’Archevêque de Castries, Robert Rivas, s’est prononcé contre le projet. Il a cité la circulaire du Pape François 1, publié en 2015, dans laquelle le père saint critique "la consommation acharnée, le développement irresponsable et la dégradation de l’environnement".

Suite à une réunion avec plusieurs ministres du gouvernement, Monseigneur Rivas est revenu sur ses propos. Il déclare ne pas être contre "Pearl of the Caribbean" car le gouvernement s’est engagé à réaliser des études pour évaluer l’impact du projet sur l’environnement.

Documentaire de la rédaction Caraïbes

Sainte-Lucie, "Pearl of the Caribbean", le Projet de la Discorde est le sujet d’un documentaire diffusé dans Caraïbes, le magazine mensuel de Martinique Première.

 

Partagez :

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play