publicité

Pêche aux oursins : les braconniers agissent sans vergogne

  • Par Peggy Pinel-Fereol
  • Publié le

Depuis plusieurs années, la pêche aux oursins est strictement interdite en dehors des périodes décidées par arrêté préfectoral. Malgré les amendes encourues, des braconniers motivés par l’appât du gain n’hésitent plus à braver l’interdit.

Carcasses d'oursins sur l'une des plages de Sainte-Anne © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Carcasses d'oursins sur l'une des plages de Sainte-Anne
Sur les différentes plages de Cap Chevalier à Sainte-Anne, les monticules de carcasses d'oursins sont dans tous les coins. Preuve qu'une intense activité de pêche et de casse se déroule sur ces plages. Depuis plusieurs années, la pêche aux oursins est strictement interdite en dehors de courtes périodes décidées chaque année par arrêté préfectoral.

Le caviar hors saison

Avec un marché juteux stimulé par une forte demande, les trafics se développent. À 60 euros le kilo, le tarif de l'oursin "hors saison" est jusqu'à 30 euros moins cher que durant la période légale. Les braconniers s'exposent à une amende de 1500 euros et la saisie de la pêche et du matériel. 

(Re)voir le reportage de Sangha Fagour et Marc-François Calmo : 
Braconnage d'oursins
Braconnage d'oursins près de la plage de Sainte-Anne en Martinique

 

Partagez :

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play