publicité

Le port du Marin prépare la Transquadra 2018

La Ville du Marin se prépare pour la Transquadra-Martinique. L'épreuve fait vivre toute la filière maritime du port du Marin. Le départ de la course sera donné de Lorient (16 juillet 2017) pour la flotte basée en Atlantique, et de Barcelone (12 juillet) pour les bateaux de la Méditerranéen. 

Le Marin est le plus grand port de plaisance du sud de la caraïbe © Marina du Marin
© Marina du Marin Le Marin est le plus grand port de plaisance du sud de la caraïbe
  • Par Jean-Claude SAMYDE
  • Publié le
La ville du Marin prépare la Transquadra 2018. Cette compétition fait tourner l'économie de la ville, et valorise le plus grand port de plaisance du sud de la caraïbe doté de plus de 700 places. L’avitaillement des bateaux, le besoin de réparations, d’accastillage représentent des heures de travail pour les entreprises locales.

Une épreuve originale

La course part de Lorient (16 juillet) pour la flotte basée en Atlantique et de Barcelone (12 juillet) pour les navigateurs méditerranéens : cap sur Madère qu’ils rallieront en 6 à 8 jours. Un deuxième départ sera donné pour la Martinique en février 2018 et les premiers sont attendus début mars. Les concurrents déclarent au moment de l'enregistrement qu’ils ne sont pas régatiers professionnels, et ne sont pas payés pour courir. Leurs bateaux doivent avoir une longueur de coque comprise entre 8,50m et 12.50m.

Une épreuve à forte valeur ajoutée

La Transquadra-Martinique est une épreuve regroupant : 50% de sport, 40% de voyage, 10% de fête et de partage. Cette course transatlantique est réservée aux marins amateurs de plus de 40 ans. En matière de retombées économiques, les villes étapes sont gagnantes. Les concurrents partagent l’aventure en famille. Les chiffres de la dernière édition (2015), qui comptait 170 marins (167 cette année), parlent d’eux-mêmes. Selon le journal Diaro de Noticias du 18/01/2015, les nuités d'hôtel ou d'hébergement locatifs ont considérablement augmenté tout comme les locations de voitures, les billets d'avion, l'accastillage...tout l'environnement maritime bénéficie des retombées.
© Transquadra
© Transquadra

Les 4 escales de la Transquadra - Martinique

1- Lorient - La Base accueille une centaine de coureurs au large, de très nombreux professionnels du nautisme, six ports de plaisance (plus de 2000 places) et une base d’entraînement dont bénéficieront les concurrents de la course.

2- Barcelone : La deuxième ville espagnole accueillera pour la troisième fois les coureurs méditerranéens de la Transquadra - Martinique. Une vingtaine de concurrents s’élanceront du très graphique Moll d’Espanya le 12 juillet.

3- Madère : l’escale au cœur de l’enchanteur archipel portugais. Entre deux étapes, les concurrents et leurs familles n’auront que l’embarras du choix entre croisières et randonnées. Les concurrents quittent Madère en février 2018 pour la Martinique.

4- Le Marin : Ville d'arrivée, en mars 2018, après en moyenne 15 jours course en mer. Uniquement pour l'étape martiniquaise l'impact économique est le suivant : 554 billets d’avion, 852 journées de location de voiture, 3000 nuitées d’hôtel ou d’hébergements locatifs. 
La Transquadra Martinique

9e édition (créée en 1993) - 3800 milles de course
1ère étape : Lorient ou Barcelone / Madère Juillet 2017 : 81 bateaux au départ de Lorient  - 14 bateaux au départ de Barcelone 
2e étape : Madère / Martinique : février 2018 - le premier bateau est attendu en mars 2018, au Marin.

Les grandes dates de la Transquadra Martinique
Du 8 au 12 juillet 2017 la flotte méditerranéenne est à Barcelone
Du 9 au 16 juillet 2017 la flotte atlantique est à Lorient
Du 20 au 28 juillet 2017 la flotte arrive et fait escale à Madère
Du 3 au 10 février 2018 les concurrents se préparent à Madère
Autour du 24 février 2018 les premiers arrivent au Marin en Martinique

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play