publicité

Les premiers concurrents de la Mini-transat sont attendus aux Canaries

Les derniers milles et l’on connaîtra officiellement le vainqueur de la 1 ère étape La Rochelle- Les Canaries. Arthur Léopold Léger (Prototype) et Rémi Aubrun (série) devraient s'imposer dans leurs catégories respectives. Le Guadeloupéen Keni Piperol occupe ce mardi la septième position.​​​​​​​

Arthur Léopold-Léger devrait couper la ligne d'arrivée dans quelques heures © Breschi/Mini-Transat
© Breschi/Mini-Transat Arthur Léopold-Léger devrait couper la ligne d'arrivée dans quelques heures
  • Par Jean-Claude SAMYDE
  • Publié le
Les premiers de la course vont rejoindre Las Palmas de Gran Canaria, situé dans l’archipel des Canaries, dans les prochaines heures. Après une semaine de course, la flotte de la Mini-Transat la Boulangère, est à quelques milles de l’arrivée ce mardi 10 octobre. Rien n'est véritablement encore gagné pour les bateaux de tête, la navigation dans l'archipel des Canaries n'est pas facile. Les zones de dévents autour des îles, sont les pièges à éviter.

Les positions :


Arthur Léopold-Léger (Antal XPO) est en train de réaliser le coup gagnant catégorie prototype.Il continue de creuser l’écart avec Ian Lipinski (Griffon.fr). Derrière les deux leaders, les poursuivants espèrent trouver des conditions de vent pour améliorer leur classement. Le Guadeloupéen Keni Piperol (Région Guadeloupe) a gagné une place. Il occupe ce matin la septième position.​​​​​​​ 
Rémi Aubrun a repris les commandes dans la catégorie de séries © Breschi/Mini-Transat
© Breschi/Mini-Transat Rémi Aubrun a repris les commandes dans la catégorie de séries
En série, c’est le grand chambardement. Clarisse Crémer (TBS) qui ne lâchait rien aux avant-postes depuis le départ de La Rochelle, se retrouve reléguée en dixième position à une trentaine de milles de Rémi Aubrun (Alternative Sailing – Constructions du Belon) qui a repris les commandes de la course. 

Après les Canaries direction la Martinique


Dans quelques heures les premiers de la Mini-Transat sont attendus à Las Palmas de Gran Canaria situé dans l’archipel des Canaries. La seconde étape longue de 2700 milles durera deux semaines environ pour les plus rapides. Elle partira de Las Palmas de Gran Canaria début novembre, pour une arrivée au Marin en Martinique à partir de mi-novembre.
 
Les Classements

Prototype
1 - Arthur Léopold Léger (709) Antal - XPO , 2 - Ian Lipinski (865) Griffon.fr , 3 - Romain Bolzinger (716) Spicee.com , 4 - Erwan Le Mené (800) Rousseau Clôtures , 5 - Simon Koster (888) Eight Cube Sersa , 6 - Aurelien Poisson (679) Teamwork , 7 - Kéni Piperol (788) Région Guadeloupe , 8 - Jörg Riechers (934) Lillienthal , 9 - Andrea Fornaro (931) Sideral , 10 - Thibault Michelin (667) Eva Luna.

Série
1 - Rémi Aubrun (868) Alternative Sailing - Constructions Du Belon , 2 - Erwan Le Draoulec (895) Émile Henry , 3 - Benoit Sineau (915) Cachaca II , 4 - Valentin Gautier (903) Shaman - Banque du Leman , 5 - Ambrogio Beccaria (539) Alla Grande Ambeco , 6 - Yannick Le Clech (906) Dragobert , 7 - Yann Burkhalter (824) Kalaona , 8 - Pierre Chedeville (887) Blue Orange Games - Fair Retail , 9 - Tanguy Bouroullec (909) Kerhis-Cerfrance , 10 - Germain Kerleveo (913) Astrolabe Expeditions - ideegestion.com 

Sur le même thème

  • voile

    Mini-Transat : la flotte se frotte aux vents forts

    Au troisième jour de course, le vent du nord-est est arrivé. Les bateaux ont retrouvé de la vitesse et filent bon train vers le sud. Les deux skippers, Ian Lipinski (Griffon.fr) et  Rémi Aubrun (Alternative Sailing) creusent l'écart. Le Guadeloupéen Keny Pipérol garde sa huitième place.

  • voile

    Mini-Transat : les favoris imposent le rythme

    Après deux jours de course, les solitaires de la Mini-Transat la Boulangère sont toujours dans le golfe de Gascogne. Le vent peine toujours à s’établir. Ce mardi 3 octobre, les favoris restent aux avant-postes dans leur catégorie. Rémi Aubrun (série) et Erwan le Mené (prototypes).

  • voile

    Mini-Transat : la météo n’est pas vraiment de la partie

    Après vingt-quatre heures de course dans la Mini-Transat, Erwan le Méné (Rousseau Clôtures), domine la flotte. La météo n’est pas vraiment de la partie. Les concurrents se dirigent vers les Canaries, où ils feront escale). Ils sont attendus au Marin (Martinique) vers la mi-novembre.

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play