publicité

Les premiers pas de Catherine Conconne au Sénat

La nouvelle session du Sénat s’est ouverte ce lundi 2 octobre pour la rentrée 2017-2018. La sénatrice de Martinique Catherine Conconne a effectué sa rentrée comme les 171 nouveaux élus du Palais du Luxembourg. Gérard Larcher (LR), 68 ans, a été réélu à la présidence du Sénat.

Victorin Lurel-victoire Jasmin (Guadeloupe) Catherine Conconne et Maurice Antiste (Martinique) © La 1ère
© La 1ère Victorin Lurel-victoire Jasmin (Guadeloupe) Catherine Conconne et Maurice Antiste (Martinique)
  • Par Jean-Claude SAMYDE
  • Publié le , mis à jour le
C'est la rentrée pour les sénateurs, ce lundi 2 octobre. Gérard Larcher (LR), 68 ans, a été réélu très largement ce lundi pour un troisième mandat (non consécutif) de trois ans à la présidence du Sénat.

Les nouveaux sénateurs élus ont pris leur quartier au palais du Luxembourg. Parmi eux, Catherine Conconne. Elle est la quatrième femme détenant un mandat parlementaire, après Madeleine de Grandmaison et Catherine Néris, eurodéputées de 2007 à 2009, et Josette Manin, récemment élue députée. Catherine Conconne est déjà membre de la commission des affaires économiques du Sénat.

À Paris, William Kromwel et Massimo Bulgarelli sont allés à la rencontre de la nouvelle sénatrice.
Politique
les premiers pas de Catherine Conconne au Sénat

 

Sur le même thème

  • politique

    La CDMT attend un changement d'attitude du président du Parc Naturel

    Les discussions reprennent aujourd'hui (mercredi 30 août), au Parc Naturel de Martinique. Elles avaient débuté la semaine dernière à propos de la situation des salariés de la structure, et sur le cas du directeur général des services sous la menace d’un entretien préalable avant licenciement.

  • politique

    Alfred Marie-Jeanne va perdre deux éléments de sa garde rapprochée

    Alfred Marie-Jeanne devra certainement procéder à des remaniements au sein de sa garde rapprochée, au conseil exécutif de la CTM. Le patron devra composer "sans" son directeur de cabinet et sa cheffe de cabinet, tous deux en partance, dans les semaines à venir.

  • politique

    Nou Pèp La attend son tour

    Nou Pèp La (NPL), fera sa rentrée politique, en octobre prochain. Le Mouvement qui compte parmi les plus jeunes formations de l’île continue sa structuration. Ses jeunes pousses prennent de l’assurance et gagnent en expérience. A terme, NPL vise la CTM en 2021.

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play