publicité

Qui seront les deux sénateurs de Martinique ?

Les élections sénatoriales se déroulent ce dimanche 24 septembre 2017. Le 1er tour du scrutin est prévu de 8h30 à 11h et de 15h30 à 17h30, en cas de second tour. (À suivre sur notre page Facebook et à la télévision).

En haut : Georges Cléon, Catherine Conconne, Marius Narcissot, Edithe Velayoudon, Athanase Jeanne-Rose.
Deuxième rang : Joseph Virassamy, Maurice Antiste, Maurice Bonté, Yvon Pacquit.
En bas : Eric Valère et Belfort Birota. © Martinique 1ère
© Martinique 1ère En haut : Georges Cléon, Catherine Conconne, Marius Narcissot, Edithe Velayoudon, Athanase Jeanne-Rose. Deuxième rang : Joseph Virassamy, Maurice Antiste, Maurice Bonté, Yvon Pacquit. En bas : Eric Valère et Belfort Birota.
  • Par Joseph Nodin
  • Publié le , mis à jour le
C'est le dernier scrutin d'une année électorale particulièrement chargée, depuis la présidentielle et les législatives. Ce dimanche 24 septembre, ce ne seront pas les citoyens qui glisseront leur bulletin dans l'urne, mais des "grands électeurs" qui doivent choisir parmi 11 candidats pour élire les deux sénateurs de Martinique qui siégeront pendant six ans.

Qu'est ce qu'un sénateur ?


Le sénateur est un élu qui, au Sénat, participe au travail législatif et au travail de contrôle du gouvernement 

860 grands électeurs


Les grands électeurs constituent un collège électoral composé des 4 députés, 2 sénateurs, 51 conseillers à l'Assemblée de Martinique (les membres du Conseil Exécutif ne votent pas), et 803 délégués communaux, soit un total de 860 électeurs.

Mode de scrutin


L’élection a lieu au scrutin majoritaire à deux tours. Pour être élu au premier tour, un candidat doit réunir la majorité absolue des suffrages exprimés et un nombre de voix égal au quart des électeurs inscrits (25%). Au second tour de scrutin, la majorité relative suffit. En cas d'égalité des suffrages, le plus âgé des candidats est élu. Chaque candidat se présente avec un remplaçant, de sexe différent.

Vote obligatoire


En application de l’article L.318 du code électoral, le vote est obligatoire pour les grands électeurs. Si l'un d'entre eux ne peut pas voter pour un motif légitime, il est remplacé par un autre. Si la non participation au scrutin n’est pas justifiée, le grand électeur encoure une amende de 100 euros. Voir la liste des grands électeurs 

Les candidats


Yvon Pacquit (candidat libre)
Édithe Vélayoudon (LR)
Catherine Conconne (PPM, EPMN)
Maurice Antiste (EPMN)
Éric Valère (DVG)
Athanase Jeanne Rose (candidat libre)
Joseph Virassamy (Socialiste)
Marius Narcissot (GSPBPAC, soutenu par le MIM)
Maurice Bonté (DVD)
Belfort Birota (DVG)
Georges Cléon (GSPBPAC, soutenu par le MIM)

Le scrutin donnera une indication des rapports de force entre les deux coalitions. Les candidats d'Ensemble Pour une Martinique Nouvelle, semblent avoir effectué une campagne dynamique dans les conseils municipaux, est-ce suffisant pour faire de Catherine Conconne la première femme sénatrice de Martinique et pour reconduire Maurice Antiste ?
Les candidats de l'autre coalition, Gran Sanblé Pou Ba Péi-a An Chans (Marius Narcissot et Georges Cléon), majoritaires à l'Assemblée, semblent disposer d'un nombre de voix moins importants dans les mairies. Mais ce n'est qu'une impression...

*
PPM Parti Progressiste Martiniquais
LR Les Républicains
EPMN Ensemble Pour une Martinique Nouvelle
DVG Divers Gauche
GSPBPAC Gran Sanblé Pou Ba Péi-a An Chans
DVD (Divers Droite)

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play