publicité

La crise politique est vive à Sainte-Marie

Le premier tour de l’élection municipale anticipée à Sainte-Marie, aura lieu dans 1 mois. Bruno Nestor Azérot est candidat tout comme le policier Claude Copel et le conseiller municipal Jean-Frantz Cauver, qui a reçu le soutien du maire démissionnaire René Vatenar.

Le hall de la mairie de Sainte-Marie s'est transformé en réunion politique (26 octobre 2017). © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Le hall de la mairie de Sainte-Marie s'est transformé en réunion politique (26 octobre 2017).
  • Martinique 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Atmosphère électrique ce jeudi matin (26 octobre 2017), dans le hall de la mairie de Sainte-Marie, des militants politiques de toutes tendances sont arrivés sur place devant des employés municipaux habitués à davantage de calme.

La tension est de plus en vive depuis la démission de la majorité du conseil municipal, l'annonce du retour de l'ancien maire Bruno Nestor Azérot (actuel député du nord), et les dénonciations de trahison de René Vatenar, le maire démissionnaire.

Le premier tour de l’élection municipale anticipée aura lieu dans 1 mois. Bruno Nestor Azérot est candidat tout comme le policier Claude Copel et le conseiller municipal Jean-Frantz Cauver, qui a reçu le soutien du maire démissionnaire René Vatenar.

(Re)voir le reportage de Jannick Dulio et André Quion Quion
Vive crise politique à Sainte-Marie
Un mois avant l'élection à Sainte-Marie, la tension est vive entre les camps en présence  -  martinique  -  martinique

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play