publicité

Toussaint : le moustique n'est pas le bienvenu dans les cimetières

La période de la Toussaint est un moment propice à la multiplication des moustiques. La CTM, l’ARS et les communes travaillent main dans la main pour lutter contre l’installation de gîtes dans les cimetières. Ce nécessaire partenariat va durer deux jours à partir de ce lundi 31 octobre.

Au cimetière de Sainte-Anne, les tombes se refont une beauté. © MARTINIQUE 1ERE
© MARTINIQUE 1ERE Au cimetière de Sainte-Anne, les tombes se refont une beauté.
  • Pedro Monnerville
  • Publié le , mis à jour le

Il s'agit d'une véritable collaboration entre la Collectivité Territoriale de Martinique, l'Agence Régionale de Santé, les municipalités et la chambre syndicale des artisans fleuristes de Martinique, pour combattre toute forme de prolifération et d’installation de gîtes dans les cimetières.

Ce partenariat poursuit plusieurs objectifs : sensibiliser la population sur les risques de formation de gîtes larvaires, les inciter à adopter les gestes adéquats, utiliser du sable à ras bord dans les pots et vases à fleurs, mettre les bougies à l’abri de la pluie et enfin se renseigner auprès des professionnels.

L'épidémie de zika a duré dix mois

Si l’épidémie de zika est terminée en Martinique, cela ne sous-entend pas pour autant que le moustique porteur de la maladie a disparu.
Au plus fort de l'épidémie, entre le 30 mai et le 5 juin dernier, 1 140 cas hebdomadaires avaient été recensés. Depuis janvier 2016, plus de 36 000 patients ont consulté un médecin généraliste pour une suspicion de zika.

Un décès à l'hôpital directement lié au zika a été recensé. Vingt-huit personnes au total ont déclaré un syndrome de Guillain-Barré confirmé zika et l'infection a été confirmée biologiquement chez 535 femmes enceintes en Martinique.


Si la fin de l’épidémie a été actée, les autorités sanitaires restent vigilantes et recommandent toujours, les mesures de prévention.


Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play