publicité

Les transporteurs envisagent de bloquer la raffinerie et la CTM

Après plusieurs jours de discussion avec les autorités sans le résultat attendu, les transporteurs semblent décidés à bloquer la raffinerie et le siège de la CTM. Ils réclament toujours une détaxe conséquente du carburant.

Raphaël Bordelais et Daniel Dabon, les principaux dirigeants du syndicat des transporteurs © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Raphaël Bordelais et Daniel Dabon, les principaux dirigeants du syndicat des transporteurs
  • Martinique 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Les transporteurs d'hydrocarbures réclament une détaxe sur les carburants ainsi que l'application d'une délibération sur la retraite des chauffeurs. C'est la dernière augmentation de tarif des carburants votée par la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique), appliquée le 1er janvier 2017 qui provoque leur colère. 

La Sara et la CTM ciblées

Après plusieurs jours de discussion avec les autorités (services de l'État ), ils semblent décidés à bloquer la raffinerie au Lamentin et le siège de la CTM à Fort-de-France, dès demain matin (15 février 2017). Déclaration de Raphaël Bordelais ce soir sur Martinique 1ère radio.

Raphaël Bordelais (blocage transporteurs)

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play