publicité

La ville du Marin fait le plein avant l'arrivée de la Mini-Transat

La ville du Marin se prépare à recevoir les concurrents de la Mini-Transat dès demain mardi 14 novembre. Restaurants, hôtels ou loueurs de voitures font le plein pour les recevoir ainsi que leurs proches, les supporters et des touristes.

La ville du Marin reçoit la mini-transat (13 novembre 2017) © Martinique 1ère
© Martinique 1ère La ville du Marin reçoit la mini-transat (13 novembre 2017)
  • Par Jean-Claude SAMYDE
  • Publié le
À peine terminée l'opération SMILE, les agents de l'office du tourisme du Marin ont la mission d'organiser l'arrivée des concurrents de la Mini-Transat, de leurs familles, des supporters et des journalistes de la presse nationale.

"Nous avons une équipe de l'organisation de 18 personnes à héberger. Il faut restaurer ces personnes, trouver des locations de voiture. Vous comprenez bien l'impact économique déjà avec la petite équipe d'organisation", explique Lucie Baudin, la directrice de l'office du tourisme du Marin. "Pour les marins c'est 78 participants, + 7 bateaux accompagnateurs. Il faut aussi pour les familles qui arrivent, proposer des circuits touristiques afin de visiter la Martinique". 

Reportage Dominique Legros et Olivier Nicolas dit Duclos
La Mini-Transat arrive
Le Marin reçoit les concurrents de la Mini-Transat 2017  -  martinique  -  martinique

Reçue une première fois en 1995, à Fort-de-France, la Mini-Transat revient après plus de vingt ans en Martinique, mais cette fois au Marin. La ville du maire Rodolphe Désiré, remporte l'appel d'offres pour l'organisation de l'arrivée de la course.

La Mini-Transat est une épreuve bien singulière. Chaque concurrent doit être capable de traverser l’Atlantique sans aucune assistance extérieure, sans aucun lien avec la terre, si ce n’est chaque jour le bulletin émis par la direction de course qui donnera les informations météo, les classements des skippers.

Sur le même thème

  • voile

    Mini-Transat : les premiers sont attendus mardi

    Dans quelques heures va commencer le défilé des solitaires devant la ligne d’arrivée du Marin. Il ne reste plus qu’un peu moins de 240 milles à parcourir pour Ian Lipinski (Griffon.fr) qui devrait s’annoncer à hauteur de l’îlet Cabri, la pointe sud de Martinique, demain.

  • voile

    Mini-Transat : Keni Piperol garde la cinquième place

    Les classements se suivent et se ressemblent trait pour trait, jeudi 9 novembre, dans la Mini-Transat. Au septième jour de course, Ian Lipinski et Erwan Le Draoulec sont respectivement leaders en prototype et en série. Le représentant des Antilles Keni Pipérol conserve sa cinquième place.

  • voile

    Mini-Transat : Kéni Piperol dans le sillage des grands

    Au sixième jour de course, les écarts sont très serrés entre les premiers concurrents de la Mini-Transat. Ian Lipinski dispose de 99 milles d'avance sur Simon Koster. Le Guadeloupéen Kéni Pipérol occupe ce mercredi la 5e place à 211 milles du leader Lipinski. Il a gagné deux places en 24 heures. 

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play