publicité

Un gamin de 5 ans est mort noyé dimanche après avoir été emporté par les eaux pluviales d’un caniveau à Kaweni - Mayotte

  • Par Emmanuel Tusevo
  • Publié le 04/01/2015 | 22:36, mis à jour le 04/01/2015 | 22:36

Une pluie diluvienne qui s’est abattue dimanche sur Mayotte a emporté un enfant de 5 ans dans un caniveau de Kaweni à de Mayotte .
Le gamin qui jouait avec une dizaine d’autres enfants a dévalé la pente de ce caniveau qui débouche dans la mangrove à 300 mètres.
A.BOINAISSA -  E.TUSEVO

Une pluie diluvienne qui s’est abattue dimanche sur Mayotte a emporté un enfant de 5 ans dans un caniveau de Kaweni, une localité proche de Mamoudzou, chef – lieu du département français de Mayotte dans l’océan indien, a constaté France Télévisions Mayotte 1 ère.

Le drame s’est produit à 8 heures. Sous la pluie torrentielle, le gamin qui jouait avec une dizaine d’autres enfants a dévalé la pente de ce caniveau qui débouche dans la mangrove à 300 mètres plus loin.

« On se baignait, il a glissé. On a essayé de l'attraper mais on n’a pas pu…Je l’ai vu descendre, je lui ai dit de ne pas le faire… J’ai couru pour l’aider à remonter. Il m’a attrapé le pied, je lui ai pris la main, je suis remonté pour le tirer et un autre copain lui a pris la main mais l’eau l’a emporté et c'est là que nous sommes allés alerter tout le monde », a témoigné un des gamins qui se baignaient dans le caniveau.

Vingt minutes se sont écoulées entre l’alerte et le temps qu’un riverain a mis pour retrouver retrouver la victime.

 « Nous étions à l'intérieur de notre maison lorsque nous avons entendu des enfants crier. Nous les avons aussitôt suivis pour chercher dans l’eau dont le courant était violent…J’ai failli être emporté moi - même . Je suis descendu dans la mangrove . Je me suis avancé entre les branchages et c'est là que j’ai découvert le dos d’un enfant. J'ai fait tout ce que j’ai pu faire contre la violence de l’eau et c'est là que j’ai pu récupérer l’enfant.
En ce moment là, je ne savais pas s'il respirait ou si c’est l'eau qu’il avait ingurgité qui faisait bouger son corps, mais je pense qu’il respirait encore… », a expliqué le riverain venu au secours.


En dépit de tous leurs efforts, les pompiers n'ont pas réussi à réanimer la victime.

Ce n'est pas la première fois qu'un tel drame touche des enfants laissés sans surveillance. La victime était censé se trouver à  l’école coranique au moment des faits, ont indiqué des témoins.

Les mères de familles éplorées à l’ occasion de ce nouveau drame réclament un meilleur aménagement des caniveaux.

« Nous sommes très inquiets pour nos enfants, nous sommes inquiets pour nous- mêmes. Il faut que les autorités viennent ces caniveaux fermer parce que c'est vraiment dangereux. », se sont – elles écriées.


 

Partagez :

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play