publicité

Mouvement de grève des Pharmaciens de Mayotte les 1er et 2 Février

  • Chafanti Ali Baco / Andry Rakotondravola
  • Publié le 31/01/2016 | 15:28, mis à jour le 31/01/2016 | 15:38

Les pharmaciens de Mayotte seront en grève ces lundi 1er et mardi 2 février. La hausse des taux de l’octroi de mer est à l’origine de ce mouvement de protestation: Une hausse qui menace de mettre à mal le secteur

© F. Ousseni
© F. Ousseni

La taxation des médicaments est en hausse, c'est une délibération du conseil départemental du 10 décembre sur les taux d’octroi de mer. Une hausse de l’octroi de mer qui tombe mal selon les professionnels du secteur, à l’heure où une baisse du prix des médicaments est préconisée par le gouvernement au niveau national.

© Fahar Ousseni
© Fahar Ousseni


Une politique publique initiée pour réduire le trou de la Sécurité sociale, valable  maintenant à Mayotte. Les officines de l’île ont peur de voir leur marge fondre comme neige au soleil. Certains craignent de devoir mettre la clé sous la porte. Ils en veulent donc ouvertement au conseil départemental et espèrent réussir à se faire entendre par ce mouvement de contestation.
 

© F. Ousseni
© F. Ousseni


Ils ferment leurs officines lundi et mardi; Pour l’ARS, l’Agence régionale de Santé, il s'agit d'une grève, et communique une liste des officines réquisitionnées par arrêté préfectoral, afin de garantir la continuité des soins et le service rendu au public, une dans le secteur le sud, une dans le nord et une dans la capitale.
L’arrêté préfectoral devrait donc garantir l’accès aux soins à la population en attendant un éventuel dénouement. Le groupe centriste du Conseil Départemental par le biais du conseiller département Daniel Zaidani a écrit au président Soibahadine Ibrahim Ramadani  ce dimanche, pour demander l'annulation de la dite délibération . " ...le groupe Centriste vous propose, pour la séance plénière du jeudi 04 février 2016, d’annuler cette délibération sur l’octroi de mer du 10 décembre dernier et de remettre en place  les délibérations précédentes qui assuraient une meilleure justice fiscale....écrit-il. 

Partagez :

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play