publicité

Les agents de syndicat des eaux mal reçus

L'eau coule à nouveau dans le sud depuis plus d'un mois, mais le collectif des assoiffés reste vigilent et appelle toujours au non paiement des factures pour la période
allant de décembre à avril, période des coupures d'eau

  • Par Chamsudine Ali
  • Publié le
Pendant quatre mois, les habitants du sud de l'île ont subi des coupures d'eau. Depuis le 7 avril, l'approvisionnement en eau potable est rétabli par la SMAE. Et la compagnie en charge de la distribution a annoncé que ses agents relèveront les compteurs dans les jours qui viennent. Le collectif des Assoiffés du Sud qui avait appelé au non-paiement des factures pour la période allant de décembre au mois d'avril a accueilli fraîchement cette nouvelle. Il souhaite être sûr que le prix payé sera le bon. 

SMAE MAL RECU

 

Sur le même thème

  • consommation

    Bassi ivo, contre le gaspillage de l'eau

    C’est une campagne sans précédent qui est lancée à Mayotte contre le gaspillage de l’eau. L’île vient de traverser une longue période de pénurie et les incertitudes persistent quant à la saison des pluies en cours. 

  • consommation

    Marché informel du poisson : doute sur la fraîcheur des produits

    Les poissonneries dignes de ce nom se comptent sur les doigts de la main. Nous entendons ici par poissonnerie, un lieu agréé où l’on peut acheter du poisson. La qualité de la marchandise est garantie et en cas de problème, les responsables seront bien identifiés.

  • consommation

    Pas d'eau, pas de factures

    La population des zones touchées par les coupures n'aura  pas à régler leur consommation en eau de la période allant de décembre à Avril 2017. Le collectif des assoiffés du sud aurait, cependant aimé être invité dans les discussions qui ont menées à cette décision.

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play