publicité

Enquête préliminaire à Evry contre une assistante parlementaire du député de Mayotte BOINALI SAID

AFP - Une enquête préliminaire a été ouverte à Evry à l'encontre de Fatoumata Koïta, conseillère départementale socialiste de l'Essonne et maire adjointe d'Evry, pour l'utilisation frauduleuse de chéquiers mis à disposition de Saïd Boinali, député de Mayotte, dont elle est l'assistante parlementaire

SOURCE PHOTOS : OUTRE MER 1 ère © DR Fatoumata Koïta et Boinali Saïd, député PS de Mayotte
SOURCE PHOTOS : OUTRE MER 1 ère © DR Fatoumata Koïta et Boinali Saïd, député PS de Mayotte
  • Par Emmanuel Tusevo
  • Publié le , mis à jour le

La jeune élue, âgée de 32 ans, "a été entendue et a reconnu avoir frauduleusement utilisé six formules de chèques et la carte bancaire mis à disposition de M. Saïd Boinali" en sa qualité de parlementaire, précise le parquet dans un communiqué.
"L'antenne PJ d'Evry du service régional de police judiciaire a été saisie d'un complément d'enquête pour préciser le montant exact des détournements opérés et les conditions dans lesquelles (ils) ont été réalisés", ajoute-t-il.
L'enquête a débuté à Mamoudzou (Mayotte) à la suite d'un signalement de Saïd Boinali.

"Dans le cadre de leurs investigations, les enquêteurs du commissariat de Mamoudzou ont mis en cause une personne résidant dans ce département d'outre-mer et ont découvert qu'une partie des formules de chèques pouvait avoir été utilisée par Mme Fatoumata Koïta", explique le parquet d'Evry, qui a été saisi en juin 2015 pour le volet concernant l'élue.

Membre du parti socialiste, Fatoumata Koïta est conseillère départementale de l'Essonne depuis 2013 et maire adjointe à Evry depuis 2015.
Contacté par l'AFP, le maire de la ville, Francis Chouat, qui se dit "stupéfait", a "demandé à l'intéressée de se mettre en retrait de son activité d'élue à la ville et au département dans l'attente de la décision de la justice".
A.F.P : AGENCE FRANCE PRESSE

A LIRE AUSSI : 

http://la1ere.francetvinfo.fr/l-attachee-parlementaire-du-depute-de-mayo...

Une élue PS proche de Manuel Valls accusée d'avoir escroqué son député

http://www.metronews.fr/info/une-elue-proche-de-manuel-valls-accusee-de-...

Une assistante parlementaire soupçonnée d'avoir détourné l'argent d'un député PS…Entre 17 000 et 20 000 euros
http://www.lefigaro.fr/politique/2016/03/04/01002-20160304ARTFIG00387-un...

Sur le même thème

  • justice

    Deux anciens policiers de la BAC à la barre du Tribunal de Mamoudzou

    Deux anciens policiers de la BAC, brigade anti criminalité de Mamoudzou devant le tribunal correctionnel pour faux en écriture à la suite d'achat de produits stupéfiants. Les faits remontent au 27 janvier 2015.

  • justice

    Des policiers à la barre

    Deux officiers accusés de non respect des procédures ont dû s'expliquer devant les juges. Les faits remontent à janvier 2015 lors d'une enquête sur un trafic de stupéfiant. Une cinquantaine de  leurs collègues été venue les soutenir.

  • justice

    "Coup d'achat" de la BAC

     Après plus de 2 ans d'enquête, l'audience se tiendra finalement dans une semaine exactement, soit le 21 juin 2017 à 8h au tribunal de grande instance de Mamoudzou. 

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play