publicité

Mansour Kamardine s’exprime sur l’immigration dans CAUSEUR.fr

Le député de Mayotte Mansour Kamardine s’exprime sur l’immigration à Mayotte dans le magazine de droite « Causeur ». 

  • Par Chamsudine Ali
  • Publié le , mis à jour le
Dans une longue interview, l’élu républicain s’en prend au  « visa outre-mer » préconisé par la ministre Annick Girardin pour faciliter la circulation des étrangers pour des raisons médicales ou de rapprochement familial. « On est dans une perspective d’envahissement » dit-il.
« A Mayotte, l’Etat laisse faire le remplacement de la population ». C’est le titre de l’entretien avec Mansour Kamardine. Le député accuse l’Etat d’inaction. « Une main invisible » - dit-il – « organise le laisser faire puis arrive avec un projet de régularisation des clandestins ».  Selon Mansour Kamardine, « La France a intérêt à ce que la vague migratoire perdure, pour ne pas faire de vagues » dans sa relation avec les Comores » … selon lui « Les Comores, avec beaucoup de cynisme, laissent les kwassa-kwassa  pleins d’une trentaine de personnes partir pour la haute-mer ». « Les autorités comoriennes se disent « bon débarras » affirme le député de Mayotte.
Avec le visa outremer, « 80 % de la population anjouanaise se retrouverait à Mayotte » affirme t-il. Il ajoute que « l’Océan Indien est devenu une autoroute  à dix voies à sens unique qui amène des comoriens, mais aussi des africains des grands lacs, des pakistanais et des malgaches ».
Sur l’insécurité, il lance qu’ « il n’y a guère que le préfet pour croire que la criminalité a baissé de 9% ». Pour Mansour Kamardine, « sans la pression migratoire, Mayotte serait un paisible département français ».
Il s’inquiète enfin  pour la cohésion de l’Islam : « Je ne comprends pas qu’on laisse venir des prédicateurs extrémistes qui ne sont pas français ».

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play