publicité

Mayotte: Un Conseil Départemental 976 malade depuis des années (MOHAMED Nassufdine, Militant Politique et associatif)

MOHAMED Nassufdine, Président du COMADEP :  " Vous imaginez quelle fut ma surprise en lisant dans les journaux locaux et en écoutant l’une des acteurs politiques de l’île dénoncer les dysfonctionnements de cette belle maison qu’est le Conseil Départemental de Mayotte ? "...

  • Par Emmanuel Tusevo
  • Publié le , mis à jour le


par MOHAMED Nassufdine, Militant Politique et associatif, président du Comité Mayotte      Département - COMADEP :

CE QUE JE PENSE ET CE QUE J’AI A DIRE

IL NE SUFFIT PAS DE DÉNONCER … ET APRÈS?

IL NOUS FAUT DES GENS DYNAMIQUES AVEC DES PROJETS AU CD976


Vous imaginez quelle fut ma surprise en lisant dans les journaux locaux et en écoutant l’une des acteurs politiques de l’île dénoncer les dysfonctionnements de cette belle maison qu’est le Conseil Départemental de Mayotte au sujet notamment des retards de paiement ou le paiement de salaires à des agents fictifs ?

La majorité de Les Républicains a beaucoup déçu

Un CD976 malade depuis des années, voilà donc le décor.L’arrivée de la nouvelle majorité de LES RÉPUBLICAINS, cette nouvelle équipe jeune et dynamique qui a suscité tant d'espoir, a beaucoup déçu. Une politique qui conduit notre maison commune à l'agonie. A ce jour, notre docteur n'a pas trouvé le bon médicament, le médicament qui aurait pu calmer la population. Personne n’imaginait que cette déception pouvait atteindre ses collègues élus et particulièrement sa propre majorité au point de tout étaler sur la place publique.

Pourquoi en sommes-nous là ?

Revenons un peu en arrière. Il est temps d’arrêter cette mascarade institutionnalisée localement qui finit par un sérieux dysfonctionnement paralysant empêchant d’avoir une majorité claire capable de conduire leurs projets jusqu’au bout. Depuis le départ du notre Mzé, feu Bamana , un vrai politicien respecté et respectable, paix à son âme, je dénonce à chaque élection départementale cette anomalie républicaine; oui c'est une anomalie qui a des conséquences très lourdes pour le fonctionnement de la chambre territoriale . Car, ce dysfonctionnement commence au lendemain des élections, lorsque les élus sont cachés par une équipe occulte qui ne cherche qu’à défendre et à protéger leurs intérêts et des élus qui ne pensent qu’à avoir une place confortable dans une majorité «macédoine» où personne ne partage rien avec son voisin idéologiquement. C’est quand que nos élus vont-ils se comporter en adultes responsables ?

Les Mahorais ne doivent plus accepter que des élus ne se comportent pas en adultes responsables.

En effet, je demande aux uns et aux autres d’arrêter l’enfermement des élus, car chaque élu est majeur et peut prendre seul la décision de savoir avec qui, il peut travailler par rapport à son projet pour la population de Mayotte. Il est inadmissible que dans un pays démocratique, les représentants du peuple ne puissent décider par eux-mêmes mais sur la pression et les arrangements d’une équipe occulte. L’enfermement institutionnalisé des élus pendant 3 jours pour pouvoir constituer cette majorité macédoine et protéger des intérêts d’une minorité est proprement scandaleux. Il est incompréhensible que ces élus qui ont mené campagne pour se faire élire, puissent être détournés oubliant par là même les valeurs qui devaient être les leurs et surtout les engagements qu’ils prennent devant leurs électeurs. Les Mahorais ne doivent plus accepter cela. Oui, il est inadmissible que dans un territoire de la France démocratique, les représentants du peuple ne puissent décider eux-mêmes en leur âme et conscience, qu’ils subissent une pression formidable pour arranger des personnes extérieures.

La situation est grave

Ensuite, il ne faut pas s’étonner que cette même majorité se disloque en cours de route. Ce n’est pas la 1ère fois, certes, aux précédents mandats, nous avons connu des élus de la majorité passés dans l’opposition en cours de mandat, et ceux de l’opposition passés dans la majorité (Exemple : notre actuelle Conseillère Économique et Sociale…). Il ne faut pas s’étonner de voir cette majorité confrontée à des difficultés de fonctionnement avec des membres qui basculent dans l’opposition et, du côté de l’opposition, des membres qui basculent dans la majorité. Paralysant ainsi l’institution. Une valse d’étiquettes pilotée par des intérêts partisans qui ne contribuent nullement au développement de l’Île. Mais cette fois-ci, si Mme PAYET Bichara, une militante RPR, UMP et enfin REPUBLICAINS sort de son silence après l’alerte de Mme Armamie, c’est que la situation est grave.

Les Mahorais méritent mieux : Le Docteur Soibahadine a-t-il réllement une vision pour Mayotte?

En faisant appel au Docteur Soibahadine, ils ont pensé avant tout à l’homme et à son expérience, avec son intelligence, son amour envers cette île qui lui a tout donné, mais a-t-il réellement une vision pour Mayotte. Avec ces alertes, force est de constater qu’aujourd’hui, le patron ne décide rien, et il ne faut rien attendre de notre sauveur, ni de cette majorité d’apparences qui s’est disloquée. C’est plutôt aux Mahorais de sauver le général Soibahadine avec ses soldats dans ce naufrage dont il est le seul responsable. Car, d’après les dires de Mme Armamie, dès que certains font des remarques, ils sont aussitôt mis de côté. Au lieu de prendre en compte, les observations ou les critiques pour qu’ensemble ils trouvent des solutions pour améliorer le quotidien de leurs concitoyens, le Docteur préfère tout ignorer.
 

© MOHAMED Nassufdine, Militant Politique et associatif
© MOHAMED Nassufdine, Militant Politique et associatif


Au moment où le département-région de Mayotte se trouve en échec devant ses prérogatives, c'est le territoire tout entier qui connaît des difficultés tous les ans car incapable de financer ses projets. A ce jour, le département ne construit pas les collèges ni les lycées de l’île, il ne construit pas les routes, ni les parcs, et en matière social, il avance à petits pas. Je me pose la question, « et le jour où le CD976 devra prendre en charge tout cela, avec quelles ressources allons-nous pouvoir les financer » ?


Pendant ce temps, c’est la collectivité qui est plongée dans des difficultés avec une population qui vit dans des embouteillages monstres dans tous les domaines – routes, devant tous les services administratifs - impôts, préfecture, hôpitaux, dispensaires, avec l’absence des infrastructures sportives pour une population dont 65% a moins de 20 ans, le chômage, le manque de médecins, les problèmes du foncier qui touchent toutes les familles mahoraises.

MAYOTTE VA MAL ET MÊME TRÈS MAL !

Avec ce constat amer qui se murmure partout dans l’île comme quoi le CD976 est le 1er logeur de clandestins à Mayotte. Dans toutes les communes, la plupart des terrains occupés illégalement par les clandestins appartiennent au CD976. Et rien n'est fait. Pourtant notre collectivité est riche en agents. On ne devrait pas avoir du mal à surveiller et à faire respecter la loi en refusant l'occupation illégale du foncier public.

Au Conseil Départemental, rien ne va plus

Aujourd'hui, nous découvrons qu'au CD976, rien ne va. Pire, on comprend que ce sont les administratifs qui décident à la place des élus d’après les dires de ces 2 représentantes du peuple. Heureusement que les communes sont là et investissent dans leurs territoires. Les services de l’État doivent jouer leur rôle, car il s’agit ici d’une dénonciation publique grave.

Stabilité et vision à long terme

Aux jeunes élus, je leur demande de prendre les affaires en main et de refuser la fatalité, car ils risquent de faire un seul mandat. Aux prochaines élections, les Mahorais risquent encore une fois de faire du « dégagisme ». Nous voulons une stabilité et une vision à long terme. LES REPUBLICAINS au pouvoir doivent prendre leurs responsabilités et réaliser leurs projets. Ils sont aujourd’hui à la tête de notre collectivité, on attend des actes et non des feuilletons de dénonciations tous les ans.

MOHAMED Nassufdine

Militant Politique et associatif 

Président du Comité Mayotte Département , COMADEP
Restez en contact avec COMADEP via son site Mayottedépartement
http://www.mayottedepartement.fr/spip2/

 


 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play