publicité

La ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, en voyage à Mayotte, révèle l' élaboration d'une stratégie nationale de santé.

La ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, a révélé , mardi, au cours d'une conférence de presse à Mayotte, l' élaboration d'une stratégie nationale de santé qui constituera la colonne vertébrale de son action au sein du ministère pour les années à venir.

© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
  • Par Emmanuel Tusevo
  • Publié le
La ministre de la santé a assuré que Mayotte et les autres départements d'outre-mer ne seront pas oubliés dans cette stratégie.

" Cette stratégie nationale de santé, que je suis en train de rédiger, s'articulera autour de 4 axes dont un axe sur la prévention. Il y aura un chapitre dédié à chaque territoire d' Outre-mer. Donc, les besoins spécifiques de la population mahoraise seront évidemment prises en compte pour ce plan stratégique en ce qui concerne notamment la prévention du diabète et la couverture vaccinale , par exemple...", a - t-elle souligné.
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
Au cours de cette conférence de presse qu'elle a tenue avant de quitter Mayotte pour La Réunion, la ministre de la santé a également déclaré qu'avant de prendre des décisions, il était important pour elle de venir sur place afin de mieux appréhender les enjeux de la situation sanitaire de Mayotte.

"C'est un territoire qui fait face à des réalités qu' aucun autre territoire national n' a à prendre en charge aujourd'hui : une démographie particulière avec une population très jeune, énormément des naissances, une immigration croissante avec des personnes malades, d' énormes besoins en santé notamment autour de la protection de l' enfance et des femmes enceintes.", a encore confié Agnès Buzyn.

Elle a dit avoir apprécié l' accueil, les bras grands ouverts, des personnels de santé qui lui ont fait sentir leurs détresses.
La ministre de la santé n' a pas voulu faire des effets d'annonces  ni des promesses sur les revendications salariales et budgétaires des personnels. Ce domaine relève des prérogatives du ministre du budget, Gérard Darmarin qui devrait venir en fin de semaine à Mayotte.

Elle a toutefois assuré que des moyens financiers seront dégagés progressivement par tranches successives pour reconstruire et agrandir le Centre Hospitalier de Mayotte (CHM) à Mamoudzou.
Elle attend le plan COPERMO que doit lui envoyer la direction de l' hôpital.

Agnès Buzyn a enfin prôné l'innovation dans l' organisation du système de santé à Mayotte, notamment en ce qui concerne la délégation des tâches aux infirmiers.

"Quand on voit la désertification médicale flagrante et les difficultés d' exercice à Mayotte, il est hors de question que le ministère rende les choses encore plus compliquées. Il faut qu' on facilite les tâches des professionnels et qu' on leur permette d' innover en terme d' organisation et de pouvoir créer des coopérations qui n' existent pas ailleurs. Mon objectif est d'être dans l' action opérationnelle auprès des professionnels de ce territoire.", a précisé la ministre de la santé.

EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play