publicité
Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Revue de presse régionale

  • Par Chamsudine Ali
  • Publié le

LA REUNION

La descente aux enfers du député-maire de St Leu Thierry Robert. Il était candidat de « En Marche », puis il a été retiré de la liste en raison d’un casier judiciaire non-vierge. Mais ce n’est pas tout.
 
Refusant d'exécuter sa condamnation à indemniser des clients floués dans l'achat d'une résidence aux Avirons, Thierry Robert va devoir se passer de ses indemnités parlementaires. Le trésorier de l'Assemblée nationale a pris acte lundi de cette saisie .
C’est la une du JIR.
« Décidément, les retours de fortune se succèdent pour celui qui se voyait encore ministre il y a seulement trois semaines. Après avoir appris jeudi dernier le rejet de sa demande d'investiture par la République en Marche !, le député-maire de Saint-Leu va devoir en outre tirer un trait sur ses indemnités parlementaires. Un procès-verbal de saisie-attribution a en effet été déposé lundi par huissier auprès du trésorier de l'Assemblée nationale, qui a pris acte de cette mesure visant à assurer l'exécution d'un jugement du tribunal de Saint-Pierre condamnant Thierry Robert à verser 270 000 euros de dédommagement à plusieurs de ses clients.
Une action rarissime, que les acquéreurs de ces logements défectueux ont dû lancer alors que le député-promoteur immobilier a tout fait pour ne pas s'acquitter des sommes dues ».
 
On se retrouve dans une situation paradoxale où ses victimes ont intérêt à ce que Thierry Robert soit réélu.


COMORES

A  Ndzuani : L’interdiction de l’importation des voitures à volant à droite entre en vigueur à partir du 30 mai annonce Al Watwan
 «C’est une mesure prise par le ministère de l’Intérieur depuis septembre de l’année dernière, mais nous, au niveau de la douane, n’avions pas reçue de note officielle de la part de notre direction générale, si bien que l’on avait continué à les recevoir», dit Farid Abodo, receveur des douanes à Mutsamudu.
L’annonce, plus qu’elle ne surprend, irrite plus d’un. «C’est à nous les petites gens que l’on veut s’en prendre! Même ces douaniers importent ces véhicules!  C’est fait exprès, car il parait que l’on veut nous faire acheter de force les voitures de marque française», croit savoir un jeune commerçant.
Le parc automobile de Ndzuani est composé essentiellement de voitures d’occasion à volant à droite, importées des Émirats arabes unis. Plusieurs pays d’Afrique, comme les Comores, dont le code de la route exige aux chauffeurs de rouler à droite, sont confrontés à la circulation de ces véhicules.
Ils constitueraient par ailleurs, après l’excès de vitesse, la deuxième cause des accidents de la route. 
 
MADAGASCAR
 
« L’Express »
Des navires de guerre chinois au port de Toamasina
Au ministère de la Défense nationale, l’on parle d’une première à Madagascar. Trois bâtiments de la 25e flotte chinoise font halte au port de Toamasina. Deux navires de guerre estimés à 120m de long et un ravitailleur de 175m « effectuent une escale technique ».
Les bâtiments des forces navales chinoises viennent de terminer une mission d’escorte de cargos dans les eaux somaliennes et ont fait un détour au port, de Toamasina, pour effectuer des entretiens et des contrôles techniques. « Il y a des niveaux de normes requises en matière d’entretien de navires de guerre.
Même pour une escale technique, la présence de tels bateaux au port de Tomasina, a intrigué l’opinion. De prime abord, avec cette « escale technique », la Chine veut opérer une opération de charme diplomatique, notamment, en matière de coopération militaire. Un domaine où les États-Unis, la France et l’Union européenne, entre autres, accélèrent la cadence. Un intérêt qui s’explique par la position stratégique de Mada­gascar, dans la zone Sud-Ouest de l’océan Indien, et du canal de Mozambique. Rien que dans le canal, la circulation  est de plus de cinq mille bateaux par jour.

 

MAURICE

« Le Mauricien »
DROIT DE RETOUR ET SOUVERAINETÉ MAURICIENNE : La question des Chagos soulevée au Vatican ce mercredi.
Le droit du peuple chagossien de retourner dans ses îles et la revendication de souveraineté mauricienne sur l’archipel des Chagos feront l’objet de discussions au Vatican ce mercredi lors d’une rencontre entre une délégation du Groupe Réfugiés Chagos et le secrétaire d’Etat du Saint-Siège, l’archevêque Paul Gallagher qui fait office de ministre des Affaires étrangères du Vatican.
 la Conférence épiscopale de l’océan Indien (CEDOI) a déjà, dans une déclaration commune, pris fait et cause en faveur du peuple chagossien et de la revendication de souveraineté mauricienne sur les îles Chagos “illégalement détachées par la Grande-Bretagne du territoire mauricien avant l’accession du pays à l’indépendance”.
Durant son séjour à Rome, il se pourrait que la délégation chagossienne soit reçue en audience par le Pape François. 

Une fois n’est pas coutume, le journal « le Mauricien » rend hommage à un radar routier installé en plein centre de Port Louis.
« 1345 contraventions ont été établies rien qu’en avril  par le radar de la Rue l’Intendance à Port-Louis. Un record comparé aux autres dans d’autres zones où la moyenne est de 400 pour les plus efficaces et de 100 à 50 pour les autres. Inexistant il y a deux mois, ce radar, à lui seul, représente 39% des contraventions : un véritable tiroir caisse pour l’État!

Cette caméra  flashe à longueur de journée, les automobilistes peu enclins à rouler à moins de 40km/h.
Ce contrôle se justifie : Il y a eu 58 morts sur les routes mauriciennes depuis le début de l’année.

SEYCHELLES

Une bien curieuse affaire de viol a entrainé l’arrestation d’un employé d’hôtel de nationalité mauricienne. L’homme a été arrêté sur la foi d’une accusation par une écrivaine russe de 39 ans qui séjournait dans l’hôtel
Elle a envoyé un email un email aux médias la semaine dernière disant que son attaquant l'a violée pendant 20 minutes et utilisé un couteau comme arme. Elle a indiqué que son attaquant a accédé à sa chambre par une porte du balcon ouverte.
Depuis la journaliste a quitté les Seychelles et a indiqué qu'elle espérait témoigner devant le tribunal par Skype.
la Cour Suprême des Seychelles a donné deux semaines aux procureurs pour compiler toutes les preuves notamment un test ADN, qui doit être réalisé en dehors de la juridiction 
L'avocat de la défense, qu'il est étrange que quelqu'un soit inculpé en premier lieu sans preuve.
L’hôtel soutient son travailleur de quelque manière que ce soit.
Et la presse mauricienne s’est également emparée de cette affaire, notamment « l’ Express » de Maurice.
L'accusé a été libéré sous caution et son passeport a été confisqué.
 

TANZANIE


Le « Citizen »
Va-t-on interdire les grillades au charbon de bois à Dar es Salaam ? C’est la grande question dans la capitale économique tanzanienne après une série de mesures prises par le gouvernement pour réglementer la production et le transport du charbon de bois, pour proté. Grande inquiétude dans la capitale économique tanzanienne où, comme ici à Mayotte, les brochettis sont roi. Comment va-t-on faire pour se passer des « nyama Choma », des  « Ndizi Choma », des « Mbuzi Choma » ? Et tous les indiens qui mettent en marche les fours à tandoori sur les trottoirs.
Le gouvernement a finalement rassuré les amateurs de grillades ; elles seront quand même autorisées.
Ouf ! On l’a échappé belle.
 
 
 
 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Votre site 1ère se modernise, nous aimerions savoir ce que vous en pensez.
Cela ne prendra pas plus de deux minutes.

Donnez votre avis