publicité

Revue de presse régionale

  • Par Chamsudine Ali
  • Publié le , mis à jour le
COMORES
Le journal « Al-Watwan » rend compte du dernier conseil des ministres à Moroni où l’on a parlé de la réunion du Haut conseil paritaire qui a eu lieu mardi dernier au Quai d’Orsay à Paris.
« Le porte-parole du gouvernement a souligné que cette réunion s’est déroulée dans une atmosphère apaisée et a abouti à la signature d’une feuille de route entre la partie comorienne et française. Cette feuille de route fixera de meilleures conditions pour la facilitation de la circulation des biens et des personnes entre les quatre îles de l’archipel ».
Le gouvernement a fait connaitre également sa position sur les jeux de la commission de la jeunesse et des sports de l’océan Indien (Cjsoi). Selon le porte-parole, la position de la partie comorienne reste le partage et la cohésion de la jeunesse de la région. 

MADAGASCAR
On a recensé plusieurs cas de peste pulmonaire à Madagascar, à Antananarivo et à Tamatave. « Midi Madagascar » rapporte que « Les Tamataviens, pris d’une vague de psychose après les cas notifiés de peste pulmonaire dans leur ville, se ruent vers les pharmacies pour acheter des médicaments en guise de prévention. Les autorités sanitaires déconseillent pourtant la prise d’antibiotiques sans avoir côtoyé des malades, une telle attitude risquant de favoriser le phénomène de résistance ».  
La psychose gagnerait-elle aussi la capitale ? En tout cas, le volume des ventes de Cotrim est monté en flèche. Signe que de nombreux tananariviens sont également inquiets de la propagation de cette maladie hautement contagieuse. La peste pulmonaire, rappelons-le, est la forme la plus virulente de la maladie et peut tuer en seulement 12h, en l’absence de prise en charge adéquate. 
Les informations recueillies auprès des sources officielles tamataviennes font état de trois décès dans la ville de Toamasina depuis le début de ce mois. Rappelons que le premier malade venant d’Antananarivo, voulant rejoindre Toamasina, a rendu l’âme à Moramanga. Parmi les passagers se trouvant avec lui dans le taxi-brousse, trois personnes, contaminées, sont par la suite décédées.
La prolifération de la peste dans d’autres localités, tant redoutée par le public, n’est pas à craindre, assurent les autorités sanitaires et ministérielles, lesquelles soulignent que les cas suspects de peste sont à présent maîtrisés. Pour Toamasina, en particulier, plus de 300 personnes ont reçu un traitement prophylactique.

A Madagascar toujours : Les travaux d’extension de l’aéroport d’Ivato avancent à grand pas. Hier,  une visite de chantier a été organisée pour la presse. En effet, le terrassement du chantier de la nouvelle aérogare a été achevé au mois d’août et la société en charge de l’exécution des travaux se consacre déjà aux fondations de la nouvelle infrastructure aéroportuaire, conçue pour être en phase avec les standards internationaux et les normes de l’IATA (Association du transport aérien international). Les travaux piste et tarmac devraient être terminés en septembre 2018. Avant juin 2020, le terminal aura une capacité d’accueil annuelle de plus de 1,5 millions de passagers  et sera équipé de 3 passerelles permettant aux passagers d’embarquer directement à bord des avions, sans passer par le tarmac. Un parc de stationnement d’une capacité de 400 voitures est également prévu.

MAURICE
L’aéroport de Plaisance vient d’accueillir en grande pompe le premier vol de la compagnie Saudi Airlines. La compagnie saoudienne dessert désormais directement Maurice ; ce qui permettra notamment aux musulmans de l’Ile à avoir un accès direct au pèlerinage.
Plusieurs ministres du gouvernement mauricien sont venus assister au premier atterrissage hier. L’avion a été, comme il se doit, baptisé à grand coup de jets d’eau  par les pompiers de l’aéroport de Plaisance.


LA REUNION
Jean-Luc Mélenchon est attendu ce matin à l’Ile de la Réunion pour une visite de trois jours. Le leader de la France insoumise se rendra notamment au cimetière du Port pour se recueillir sur la tombe de Paul Vergès. Au programme de sa visite il y aura un grand meeting à St André dans l’Est.
La France insoumise a un député à la Réunion, Jean-Hugues Ratenon qui vient d’ailleurs de s’adresser au premier ministre Edouard Philippe pour protester contre les mesures de suppressions des emplois aidés et la baisse des allocations logements. Il me revient de vous alerter sur la situation qui pourrait très vite devenir explosive, résultant des conséquences de vos décisions brutales. La colère gronde et on ne peut pas écarter l'hypothése de mouvements qui pourraient mettre en péril la cohésion sociale à La Réunion", prévient Jean-Hugues Ratenon cité par le JIR.

ZANZIBAR
A Zanzibar s’est achevée le week-end dernier la première conférence internationale sur le Kiswahili. Les conférenciers venus de tous les pays de la région sont convenus que la langue swahilie est un outil d’intégration régionale. La Communauté des Etats d’Afrique de l’Est s’est engagée à en faire la langue officielle partout. C’est déjà le cas depuis de nombreuses années en Tanzanie, où le père de la nation Julius Nyerere a imposé depuis les années 60 le swahili comme langue unique pour toutes les nombreuses tribus du pays.
Plusieurs journaux de la région rendent  hommage à son action. Aujourd’hui la plus grande partie des titres de la presse sont en Swahili en Tanzanie. Au Kenya également mais pas dans les autres pays de la région : la RDC , le Burundi, le Rwanda et l’Ouganda.

SEYCHELLES
« Un modèle économique pour l'Afrique ». C'est ainsi que le président américain Donald Trump a décrit les Seychelles lors de l'accréditation de l'ambassadeur de l'archipel auprès des États-Unis, déclare un communiqué du ministère seychellois des Affaires étrangères.
L'ambassadeur Ronny Jumeau a présenté ses lettres de créance à Donald Trump au bureau ovale de la Maison-Blanche.
Lors de la cérémonie, le président des États-Unis a déclaré : "Les Seychelles sont un modèle pour les autres économies africaines par revenu par tête d’habitants dans la région".
«Les programmes de financement innovants des Seychelles favorisent le développement, aident les citoyens à réussir et protègent leurs trésors sur terre et sur mer», a déclaré Donald Trump


ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play