publicité

Sénateurs de Mayotte : 1977-2017

L’histoire des élections sénatoriales de Mayotte peut être divisée en 2 périodes 

  • Par Chamsudine Ali
  • Publié le , mis à jour le
De 1977 à 2004, avec un représentant doublement unique au sénat. Unique parce que, jusqu’en 2004, la collectivité de Mayotte n’avait droit qu’à un seul sénateur et durant cette période, une seule personne : Marcel HENRY.
Marcel HENRY a été le premier sénateur de Mayotte. Il est élu pour la première fois, le 25 septembre 1977 et réélu en 1986 et 1995. Il ne s’est pas représenté en 2004.
Un des membres fondateurs du grand MPM, mouvement populaire mahorais, ce natif de Mtsapéré est un des rares hommes politiques qui fait l’unanimité auprès de ses paires et de la population.
Marcel HENRY n’a jamais perdu une élection. En 2004, il se retire. Cette année là, Mayotte va avoir droit à deux sièges au Palais de Luxembourg.
Les grands électeurs de la collectivité départementale élisent Adrien GIRAUD, une autre figure historique de l’île et du MPM. Il a été le suppléant de HENRY pendant dix-huit ans.
L’autre siège est revenu à Soibahadine IBRAHIM RAMADANI, actuel président du conseil départemental sous l’étiquette de l’UMP.
Cette élection de 2004 est aussi gravée dans l’histoire parce que Younoussa BAMANA (ancien président député, ancien président du conseil général et figure historique du MPM lui aussi) était candidat. L’Union pour un Mouvement Populaire avait présenté une étiquette double : Soibahadine IBRAHIM RAMADANI/Younoussa BAMANA, mais un seul candidat sera élu, c’est Soibahadine Ibrahim Ramadani.
En mars 2011, Mayotte vote massivement pour le oui au référendum sur la départementalisation et en septembre, les Mahorais élisent les premiers sénateurs de cette nouvelle ère.
Abdourahmane SOILIHI dit Ladjo, maire de Mamoudzou est élu et cumule les postes de sénateur et maire. C’est la première fois dans l’histoire de l’ile aux parfums. Une double casquette qu’il perd en 2014 avec l’élection de Mohamed Majani à la mairie du chef lieu de Mayotte.
Le deuxième siège a été remporté par Thani MOHAMED SOILIHI. Un jeune avocat au barreau de Mayotte, conseiller municipal de Sada, sous l’étiquette divers gauche. Il finit par adhérer au parti socialiste. 


Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play