Si vous n'arrivez pas à visualiser ce message, <% if ( document.mode != 'mirror' && document.mode != 'forward' ) { %> cliquez ici <%}%>
outre-mer
Vendredi 26 Mai
Festival de Cannes: les Réunionnais de "Zombillénium" sur la Croisette
Festival de Cannes: les Réunionnais de "Zombillénium" sur la Croisette
Après "Adama", la société de production de film d'animation Pipangaï, basée à La Réunion, a présenté ce mercredi soir "Zombillénim" au festival de Cannes. Près de 10 mois de travail ont été nécessaires pour produire ce long métrage d'animation. 
Lire l'article
     Sœurs de Saint-Joseph de Cluny : souvenirs de missions en outre-mer
Sœurs de Saint-Joseph de Cluny : souvenirs de missions en outre-mer
Les Sœurs de Saint-Joseph de Cluny consacrent leur existence à l’éducation des jeunes et au soin des malades depuis la création de la congrégation au XIXe siècle. Tous les territoires d’outre-mer ont accueilli des communautés, à commencer par la Réunion, en 1817, il y a 200 ans.
Lire l'article
     Guyane : Dans le Haut-Maroni, les élèves veulent un collège pour éviter le déracinement
Guyane : Dans le Haut-Maroni, les élèves veulent un collège pour éviter le déracinement
Ils doivent faire plusieurs heures de navigation pour se rendre au collège et ne rentrent chez eux parfois que deux fois par an. Dans le Haut-Maroni, en Guyane, les élèves améridiens, sont contraints à l'internat et au déracinement, faute d'un collège de proximité.
Lire l'article
     Entretien exclusif avec Christel Bories, nouvelle Présidente d'Eramet : " nous sommes partenaires des Calédoniens pour l'avenir de la SLN et du nickel"
Entretien exclusif avec Christel Bories, nouvelle Présidente d'Eramet : " nous sommes partenaires des Calédoniens pour l'avenir de la SLN et du nickel"
Premier employeur privé de la Nouvelle-Calédonie, la SLN est intimement liée à son histoire. Les mineurs et les métallurgistes du nickel sont, pour certains, la cinquième génération de Calédoniens à y travailler. Une filiale sensible pour Christel Bories, la nouvelle Présidente d'Eramet.  
Lire l'article
      Justice-Martinique: le chauffeur de taxi auteur de la phrase « How many pipo» réclame 45 000 euros
Justice-Martinique: le chauffeur de taxi auteur de la phrase « How many pipo» réclame 45 000 euros
La chanson "How many pipo", tube du carnaval 2016 en Martinique, s’est invitée ce mercredi devant le tribunal de Fort-de-France. Le chauffeur de taxi qui a prononcé cette phrase, tournée en dérision sur les réseaux sociaux et reprise dans un clip, dénonce une atteinte à son image. 
Lire l'article
les + lus
1 Donald Trump vend sa "petite maison" de Saint-Martin pour 25 millions d’euros
2 Noémotive croque la société martiniquaise avec des filtres Snapchat, et c'est très drôle
3 Alicia Aylies, Miss France 2017: "j'ai parfois craqué"
4 Un couple de Guadeloupe gagne un million d'euros à Euro Million-My Million
     10e jour de conflit à l'aéroport de Tahiti
10e jour de conflit à l'aéroport de Tahiti
Toujours pas de signature de protocole d’accord entre les pompiers et la Direction de l’Aéroport de Tahiti-Faaa. On en est au dixième jour de conflit.
Lire l'article
     Policiers blessés en Guadeloupe : 4 ans de prison pour le chauffard
Policiers blessés en Guadeloupe : 4 ans de prison pour le chauffard
Un homme de 50 ans a été condamné mercredi à quatre ans de prison ferme par le tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre, pour avoir blessé dimanche soir quatre policiers, avec son véhicule, au Gosier (commune de la Grande Terre), a-t-on appris du parquet de Pointe-à-Pitre.
Lire l'article
SUIVEZ-NOUS
Pour ne plus recevoir la newsletter, <% if( document.mode != 'forward' ) { %> cliquez ici<%}%>  |  <% if( document.mode != 'forward' ) { %>Gérer mes abonnements<%}%>.
FRANCE TELEVISIONS, en sa qualité de responsable du traitement, collecte vos données à caractère personnel à des fins de gestion de votre compte utilisateur. Lors du clic sur un contenu de la newsletter, un cookie peut être déposé sur votre navigateur. Ces cookies permettent de personnaliser au mieux les services de France TELEVISIONS en fonction des données personnelles que nous avons recueillies auprès de vous lors de votre abonnement à une newsletter.Conformément à la loi Informatique et libertés du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression de vos données. Vous pouvez également vous opposer, pour un motif légitime, à l’utilisation de vos données. Vous seul pouvez exercer ces droits sur vos propres données en écrivant à FranceTélévisions - Editions Numériques Service Inscription Internet – 7 Esplanade Henri de France 75015 Paris et en joignant une photocopie de votre pièce d’identité.