publicité
Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Nicolas Sarkozy annonce sa candidature à droite : ce qu’il faut retenir de sa politique Outre-mer

  • William Kromwell / La1ère.fr
  • Publié le

Dans un livre intitulé "Tout pour la France" et publié ce mercredi, Nicolas Sarkozy annonce sa candidature à la primaire de la droite. L’occasion de revenir sur ce qu’il faut retenir de la politique Outre-mer de l’ancien chef de l’Etat.

© CITIZENSIDE/JAOUED IDAMMOU / CITIZENSIDE.COM
© CITIZENSIDE/JAOUED IDAMMOU / CITIZENSIDE.COM
"Tout pour la France", c’est le titre du nouveau livre de Nicolas Sarkozy dans lequel l’ancien chef de l’Etat annonce sa candidature à la primaire de la droite. Un livre qui vient de paraître ce mercredi 22 août.


"J'ai décidé d'être candidat à la présidentielle de 2017. La France exige qu'on lui donne tout", écrit notamment l'ancien chef de l'Etat dans ce livre, édité chez Plon. Nicolas Sarkozy quitte également la présidence du parti Les Républicains pour se consacrer à sa seule candidature à la primaire en vue de reconquérir l'Elysée.

"Ce livre est le point de départ. Face à tant de défiance à l'égard de la parole publique, je veux convaincre les Français que le débat de la campagne doit s'intégrer à part entière au mandat présidentiel", écrit notamment Nicolas Sarkozy dans son livre.

Sarkozy et l'Outre-mer

Si cette candidature n’est pas une surprise, pas sûr qu’elle soit accueillie comme un soulagement Outre-mer. En effet, la politique conduite par Nicolas Sarkozy, à l’égard du territoire ultramarin n’a pas été positivement marquante.

Des Etats généraux et une départementalisation

En campagne à la Réunion en 2007, Nicolas Sarkozy déclarait aimer les Outre-mers et leurs façons de se battre contre la fatalité. Devenu président, il trouvait évident "d’aider plus, ceux qui en ont le plus besoin".

Mais, le fait est, que cet élan ne s’est jamais vraiment transformé sur le terrain. Entre des Etats Généraux de l’Outre-mer, bien trop généraux, une loi pour un développement endogène sous financée, pour mettre fin à la crise sociale de 2009 et une départementalisation de Mayotte jugée précipitée, même dans son propre camp, Nicolas Sarkozy et l’Outre-mer, c’est l’histoire d’un rendez-vous manqué.

Le désormais "à-nouveau" candidat sent bien que ces territoires et leurs habitants comptent, mais il ne sait pas comment les aborder.
 
Regardez ci-dessous le reportage de William Kromwell :
sarkozy outremer



Partagez :

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play