publicité

19 communes en risque extrême d’incendie

La Nouvelle-Calédonie est toujours aux prises avec les feux de forêt. 19 communes sont à ce jour placées en risque extrême d’incendie. Par conséquent, il est formellement interdit de faire du feu sur l’ensemble du pays, sauf pour la cuisine.

L’alizé assez fort associé au temps le plus souvent sec maintient un risque incendie très élevé à extrême sur l'ensemble de la Nouvelle-Calédonie. © MÉTÉO NC
© MÉTÉO NC L’alizé assez fort associé au temps le plus souvent sec maintient un risque incendie très élevé à extrême sur l'ensemble de la Nouvelle-Calédonie.
  • Sheïma RIAHI
  • Publié le
Le risque d’incendie est considéré comme extrême ou très élevé sur l’ensemble du pays. Ce mercredi, ce sont 19 communes qui sont placées au niveau Prévifeu le plus élevé : Bélep, Voh, Koné, Pouembout, Poya, Bourail, Houaïlou, Kouaoua, Moindou, Farino, Sarraméa, Canala, La Foa, Boulouparis, Thio, Païta, Nouméa, Yaté et Lifou. Mais l’ensemble du pays reste sous le coup d’une interdiction de faire du feu à usage non domestique.

Nouméa fait d’ailleurs partie des communes en niveau d’alerte extrême. Comment la Sécurité Civile gère-t-elle les incendies en agglomération ? Réponse avec Manon Brasseur, lieutenant à la direction de la Sécurité Civile et cadre d’astreinte au sein de la direction.
A Koumac, un incendie est en passe d’être circonscrit. Il était en évolution libre depuis fin  septembre et les pompiers ont décidé de le maitriser avec deux hélicoptères de la sécurité civile. 180 hectares ont déjà été brûlés.

A Houaïlou et à Thio, deux feux sont également en évolution libre. Enfin, dans le Grand Nouméa, à Yahoué sur la commune du Mont-Dore, un feu qui s’était déclaré ce mercredi matin a été maîtrisé. Des pompiers du Mont-Dore et de Nouméa étaient mobilisés. Un hectare a été brûlé.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play