publicité

2 nouveaux décès de la dengue

  • Sheïma Riahi
  • Publié le , mis à jour le

Une femme de 82 ans et un homme de 71 ans, résidant à Nouméa, sont décédés les 3 et 6 mars derniers de la dengue. Ces personnes fragilisées par des pathologies antérieures sont décédées au Médipôle. Depuis le début de l’année, on dénombre 5 décès.

© NC1ère
© NC1ère
Une femme de 82 ans et un homme de 71 ans, résidant à Nouméa, sont décédés les 3 et 6 mars derniers des suites de la dengue. Il s’agit des quatrième et cinquième victimes depuis le début de l’épidémie, déclarée le 5 janvier 2017. Ces personnes fragilisées par des pathologies antérieures sont décédées au CHT du Médipôle. Le sérotype 1 du virus de la dengue a été identifié pour l'une des deux personnes.

Depuis septembre 2016, on dénombre 6 décès et 1673 cas confirmés ou cliniques.  

Quelles sont les populations les plus touchées ?

Tous les calédoniens peuvent être touchés, autant les femmes que les hommes.  
Les 15-19 ans et les 25-29 ans représentent des classes d’âges particulièrement exposées au risque.

A Savoir

Les moustiques qui piquent et transmettent donc le virus sont les femelles Aedes. Elles piquent essentiellement la journée, le plus souvent au petit matin et en fin d’après-midi/début de soirée. La période donc où il faut encore plus être vigilant et se protéger avec des répulsifs, d’autant qu’en saison chaude et humide comme c’est le cas en ce moment, les moustiques sont plus nombreux.

Le site de la DASS à retrouver ici 

Pour plus de détails, le Docteur Jean-Paul Grangeon, directeur adjoint de la DASS-NC, est l'invité du journal télévisé à 19h30 ce jeudi soir. 

Partagez :

  • Pourquoi les moustiques piquent certaines personnes et pas d’autres ?

    santé

    En cette période d'épidémie de dengue, c'est une question que beaucoup d'entre nous se posent ! Les entomologistes pourraient avoir trouvé la réponse. Il ont en effet relevé plusieurs facteurs qui expliqueraient l'appétit, parfois féroce, des moustiques.

    Mis à jour le mercredi 15 Mars 2017 à 15:16
  • Bientôt des patients internationaux au Médipôle ?

    santé

    L’ambassadeur de France à Fidji est actuellement en Nouvelle-Calédonie. Ce mardi matin au gouvernement, il évoquait d’éventuels transferts de Fidjiens vers le Médipôle, et notamment au centre de radiothérapie.

    Mis à jour le mardi 14 Mars 2017 à 11:00
  • Le régime de santé calédonien à bout de souffle

    santé

    Le Régime des assurances maladies, le RUAMM, est à bout de souffle et 2017 pourrait bien être l'année du crash annoncé. Les réformes attendues depuis longtemps sont toujours à l'état de réflexion et pourtant il y a urgence.

    Mis à jour le lundi 13 Mars 2017 à 11:30

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play