publicité

20 ans de prison pour le meurtre de sa concubine

Aux Assises, Gaétan Lalith a été reconnu coupable du meurtre de sa concubine et condamné  à 20 ans de réclusion criminelle.  La Cour a suivi le réquisitoire de l’avocat général. Gaétan Lalith avait tué sa compagne de 2 coups de fusil en novembre 2015 dans un squat à Dumbéa.

© NC 1ère
© NC 1ère
  • Martine Nollet
  • Publié le
« Une véritable exécution », l’avocate générale est revenue sur la scène du meurtre dans cette cabane du squat, l’auteur du crime n’a laissé aucune chance à sa victime, cette relation était une impasse dit-elle, puisque ni l’un, ni l’autre ne voulait en sortir.

De son côté, L’avocate des parties civiles a mis l’accent sur le courage de cette maman de 3 enfants. Lidia trimait pour ramener de l’argent à la maison. Sans diplôme, elle a fait de nombreux petits boulots, elle a même créé son atelier de couture dans le squat où elle confectionnait des robes mission et des couronnes qu’elle vendait à ses voisines. L’équilibre familial est désormais détruit et ces enfants devront se reconstruire. Océane a vu sa mère tomber sous les balles, des images insupportables selon l’avocate.

Le psychiatre a conclu à un niveau d’agressivité dans la norme et un comportement totalement imprévisible sans suivi utile, des propos en demi-teinte pour l’avocate générale. L’avocat de la défense plaide la colère de son client, la colère de sa vie, sans préméditation. L’accusé a demandé pardon aux enfants et à la famille de la victime.

Le Ministère public a requis 20 ans de réclusion criminelle à l’encontre de Gaétan Lalith. Un réquisitoire suivi ce vendredi par les jurés.

Sur le même thème

  • justice

    Un an et demi de prison pour avoir foncé sur des policiers

    Un jeune homme de 22 ans a été condamné jeudi à dix-huit mois d’emprisonnement. En avril, très alcoolisé, il avait foncé sur des policiers au Mont-Dore. Il était accompagné d’une dizaine de personnes, qui avaient choisi délibérément leurs cibles.

  • justice

    Condamné pour un vol de 4 000 francs

    Cet ex-employé de l’OPT, a payé cher un moment d’égarement. Il avait utilisé une carte bancaire trouvée dans un courrier. Le tribunal l’a condamné à 4 mois de prison avec sursis et l’interdiction d’exercer dans la fonction publique pour une durée de 3 ans.

  • justice

    André Nemba condamné à la peine maximale pour viols

    La Cour d'assises a condamné André Nemba à quinze années de réclusion criminelle, ce vendredi 30 juin, en Nouvelle-Calédonie. La peine maximale pour viols. Cet homme de 41 ans était jugé pour une affaire qui datait de 2003. Il avait enlevé, séquestré et violé une mère de famille à Nouméa.

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play