publicité

Harold Martin mis en examen pour prise illégale d'intérêts dans l'affaire des terrains de Païta.

Arrivé vers 14h00, ce vendredi (Heure de Nouméa) au Palais de Justice , le Président du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie est sorti du bureau  le juge d'instruction avec une mise en examen dans  l'affaire dite des terrains de Païta , commune dont il est également le Maire.

© nc1ère
© nc1ère
  • Par Gonzague de La Bourdonnaye
  • Publié le , mis à jour le
Cette affaire traîne depuis bientôt 3 ans. En résumé, la Justice reproche , non pas au Président du Gouvernement (contrairement à la 3G) mais au maire de Païta Harold Martin d'avoir vendu un terrain lui appartenant, à des acheteurs qu'il a ensuite favorisé , en déclassifiant le dit terrain, cette fois en tant que maire, pour qu'ils puissent y construire un supermarché. Un mélange des genres que les magistrats appellent "prise illégale d'intérêts". C'est à ce titre qu'Harold Martin a donc été mis en examen ce vendredi , vers 18h15 (heure de Nouméa) . La Justice reproche également au maire de Païta et vendeur des terrains d'avoir participé personnellement à une commission provinciale d'urbanisme commercial, ayant donné un avis favorable au projet de supermarché soutenu...par les acheteurs du terrain.
©


"On est jamais aussi bien servi que par soi-même" dit le dicton populaire mais, en l'espèce,le juge d'instruction a visiblement préféré la force de la loi.
Interrogé à l'issue de sa mise en examen, Harold Martin déclare ne pas comprendre ce qu'on lui reproche et n'entend absolument pas démissionner de ses différents mandats ou fonctions (voir interview plus bas).

C'est la deuxième mise en examen pour Harold Martin en moins de 18 mois ; la précédente remontant à fin 2011, dans l'affaire concernant les contributions d'attribution du marché de la 3 G. 

GLB


Voir ci dessous  le rappel des faits , signé Sylvain DUCHAMPT


Affaire Harold Martin à Païta

A suivre la réaction, à chaud, d'Harold Martin, après sa mise en examen.


Interview de Harold Martin

 

Photo du terrain vendu par Harold Martin:


©


 

Sur le même thème

  • justice

    Un an et demi de prison pour avoir foncé sur des policiers

    Un jeune homme de 22 ans a été condamné jeudi à dix-huit mois d’emprisonnement. En avril, très alcoolisé, il avait foncé sur des policiers au Mont-Dore. Il était accompagné d’une dizaine de personnes, qui avaient choisi délibérément leurs cibles.

  • justice

    Condamné pour un vol de 4 000 francs

    Cet ex-employé de l’OPT, a payé cher un moment d’égarement. Il avait utilisé une carte bancaire trouvée dans un courrier. Le tribunal l’a condamné à 4 mois de prison avec sursis et l’interdiction d’exercer dans la fonction publique pour une durée de 3 ans.

  • justice

    André Nemba condamné à la peine maximale pour viols

    La Cour d'assises a condamné André Nemba à quinze années de réclusion criminelle, ce vendredi 30 juin, en Nouvelle-Calédonie. La peine maximale pour viols. Cet homme de 41 ans était jugé pour une affaire qui datait de 2003. Il avait enlevé, séquestré et violé une mère de famille à Nouméa.

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play