publicité

L'inquiétude des pompiers : "Nous ne voulons pas d'un transfert de bric et de broc fait par monsieur Brot"

Les pompiers se sont rassemblés devant le gouvernement de Nouvelle-Calédonie pour demander la création en urgence de la Direction de la gestion des risques (DGR) et  la mise en place d'une table ronde sur le transfert de la sécurité civile.

© NC 1ère
© NC 1ère
  • Par Angela Palmieri
  • Publié le , mis à jour le
En se rassemblant ce jeudi devant le siège du gouvernement, les soldats du feu voulaient dénoncer la légèreté avec laquelle ce gros dossier est géré par les responsables politiques.
Le transfert de la compétence sécurité civile de l' Etat à la Nouvelle-Calédonie est prévue au 1er janvier 2014 par l' Accord de Nouméa, mais les autorités compétentes ne semblent pas se mobiliser pour mettre en oeuvre ce processus qui concernent directement les pompiers.

A l'issue de leur entretien avec le président du gouvernement , les pompiers étaient encore plus inquiets, Harold Martin leur ayant expliqué que des tiraillements politiques ralentissent la mise en oeuvre de la nouvelle structure sécurité civile qui dépendra dans moins de six mois de la Nouvelle-Calédonie.

Les récentes paroles prononcées par le haut-commissaire de la République, qui minimisait la complexité de ce transfert de compétences défini par l'Accord de Nouméa, ont aussi fortement agacé les pompiers inquiets de leurs futures conditions de travail.


Le reportage d' Olivier Jonemann et de Philippe Kuntzmann de NC 1ère.


Manifestation des pompiers à Nouméa


Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play