publicité
Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Derniers préparatifs avant l'intronisation de Petelo Sea

Les membres de la famille du futur roi d'Alo, Petelo Sea, se sont déplacés de tout le pays et même de Nouvelle-Calédonie, pour assister ce vendredi à son intronisation. 

Petelo Sea, nouveau roi d'Alo © Wallis et Futuna 1ère
© Wallis et Futuna 1ère Petelo Sea, nouveau roi d'Alo
  • Par Elif Kayi
  • Publié le , mis à jour le
Les membres de la famille du futur roi d’Alo, Petelo Sea, sont venus de tout le royaume d’Alo, de celui de Sigavé, et même de Wallis et de Nouvelle-Calédonie, pour célébrer son intronisation, qui aura lieu ce vendredi. 
 
Alors que la famille s’attèle aux derniers préparatifs pour la cérémonie, les ministres coutumiers et les chefs de village se sont aussi réunis pour conseiller le futur souverain, appelé là-bas « Tuiagaifo ». 
 
A 70 ans, Petelo Sea, qui est membre du clan royal Talise et de la famille Matakaviki, n’exerce pas de profession et est père de six enfants. 
 
Sa femme, Telesia Sea, insiste sur la difficulté que représente la fonction de roi à Futuna. « Il devra avoir comme vertus le courage et le partage », explique-t-elle.
 
Une fonction qui peut effectivement s’avérer parfois délicate. Les familles royales peuvent facilement démettre le roi de ses fonctions. 
 
A titre d’exemple, le précédent roi, Petelo Vikena, avait été contraint d’abdiquer au début de l’année 2010. Selon toute vraisemblance, un non respect des règles coutumières en matière de kava royal aurait entraîné sa chute. 
 
Difficile d’obtenir des informations précises à ce sujet. Selon le site d’information en ligne Agoravox, lors d’un kava royal, le Sakafu (premier ministre) aurait bu son kava immédiatement après le Tuiagaifo (roi), alors qu’un non-aliki (un roturier) devait boire le sien entre les deux. L’absence de respect de cette règle n’aurait pas été pardonnée au Tuigaifo Petelo Vikena, qui a abdiqué peu de temps après.  

Retrouvez le reportage en images de Wallis et Futuna 1ère

 

Sur le même thème

  • politique

    Nouveau gouvernement : réactions en Calédonie

    Les politiques de Nouvelle-Calédonie réagissent au gouvernement. Le député Gomès l'estime «de transition». Roch Wamytan, chef de groupe au Congrès, s'«interroge». Le sénateur Frogier y voit «une équipe de campagne électorale». Le Palika Charles Washetine «attend les actes». [MISE A JOUR]

    Mis à jour le vendredi 19 Mai 2017 à 11:31
  • politique

    Quelle place pour les Outre-mer dans le prochain gouvernement ?

    En attendant l'annonce de la nomination du nouveau gouvernement du Premier ministre Edouard Philippe, le premier de l'ère Macron, les hypothèses vont bon train et les noms des potentiels ministres ultramarins circulent.
    Publié le mardi 16 Mai 2017 à 09:18
  • politique

    Le Congrès des jeunes a changé de visages

    Ils ont élu une présidente et choisi les travaux à mener. Ce samedi 13 mai, 56 nouveaux conseillers, élèves de seconde ou de première, ont lancé dans l'hémicycle du boulevard Vauban le Congrès des jeunes de Nouvelle-Calédonie, deuxième du nom. Une mandature qui va durer deux ans.

    Mis à jour le vendredi 19 Mai 2017 à 14:14
ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Votre site 1ère se modernise, nous aimerions savoir ce que vous en pensez.
Cela ne prendra pas plus de deux minutes.

Donnez votre avis