publicité
Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

François Hollande en Nouvelle-Calédonie à la fin de l'année

  • Par Elif Kayi
  • Publié le , mis à jour le

Interviewé sur les chaînes Outre-mer 1ère et France Ô, le président de la République François Hollande a rappellé son engagement à l'accord de Nouméa et annoncé sa visite en Nouvelle-Calédonie pour le mois de novembre prochain. 

Jeudi, à 19h40 (heure de Paris), le Président de la République François Hollande a accordé une interview de 30 minutes aux chaînes Outre-mer 1ère et France Ô. 

L'interview était principalement axé autour des questions du décrêt sur le prix des carburants, de la vie chère en Outre-Mer et des emplois d'avenir.

Concernant la Nouvelle-Calédonie, le président a réitéré, sans grande surprise, son soutien à l'accord de Nouméa.  

La journaliste Laurence Théatin a posé ainsi la question suivante au président : "Au mois de mai, il y aura des élections provinciales en Nouvelle-Calédonie. Si les élus vous le demandaient, est-ce que vous seriez prêt à une solution négociée plutôt qu'un référendum ?".

La réponse de François Hollande : "Je suis engagé par ce que mes prédécesseurs, à juste raison, ont décidé. L’accord de Nouméa, rien que l’accord de Nouméa, tout l’accord de Nouméa. Ça fait partie maintenant de notre principe de droit. Je ne suis lié que par cet accord. Après, si un consensus se dégage pour l’appliquer, je regarderai le consensus qui sera né des élections provinciales du mois de mai. Mais pour le moment, je suis respectueux de la parole que les signataires de cet accord ont voulu porter."

Fichier audio

Nouvelle-Calédonie


Laurence Théatin lui rappelle qu'il avait annoncé, lors d'un déplacement en Guyane, qu'il se rendrait dans toutes les collectivités d'Outre-Mer avant la fin de son quinquennat. "Vous nous ne confirmez, votre prochain déplacement, Nouvelle-Calédonie ? Et peut-etre Wallis et Futuna ?". 

"De toute façon, il y a un rendez-vous qui est prévu pour le G20 en Australie. Donc je serai dans cet espace-là. Et la Nouvelle-Calédonie fait partie de cet environnement, c'est notre territoire. Justement, il y aura eu les élections, qui auront eu lieu au mois de mai, et je verrai quelle est l'attitude de l'ensemble des parties prenantes. Je pense que ce sera un très beau déplacement. Je suis très attaché à ce que le dialogue avec la Nouvelle-Calédonie se poursuive."

 
Retrouvez l’intégralité de l'interview réalisée par Laurence Théatin et William Kromwel :

 

 
Vous pourrez aussi voir la retransmission de l’intégralité de l’interview sur la chaîne NC1ère, ce vendredi à 19h55. 

Partagez :

  • Quelle place pour les Outre-mer dans le prochain gouvernement ?

    politique

    En attendant l'annonce de la nomination du nouveau gouvernement du Premier ministre Edouard Philippe, le premier de l'ère Macron, les hypothèses vont bon train et les noms des potentiels ministres ultramarins circulent.
    Publié aujourd'hui à 09h18
  • Le Congrès des jeunes a changé de visages

    politique

    Ils ont élu une présidente et choisi les travaux à mener. Ce samedi 13 mai, 56 nouveaux conseillers, élèves de seconde ou de première, ont lancé dans l'hémicycle du boulevard Vauban le Congrès des jeunes de Nouvelle-Calédonie, deuxième du nom. Une seconde mandature qui va durer deux ans.

    Mis à jour le dimanche 14 Mai 2017 à 12:13
  • Après 2018 : un rapport et beaucoup d'inquiétude

    politique

    Les élus qui intègreront l’Assemblée nationale après les législatives y trouveront une certaine photographie du dossier calédonien. Une vision transmise par la mission parlementaire d’information sur l’avenir institutionnel, dont le rapport a été rendu public. Extraits des conclusions.

    Mis à jour le samedi 06 Mai 2017 à 16:57

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play