publicité

Affaire de la cartes jeunes : le procès annulé

Le procès prévu ce vendredi n’a pas eu lieu. Le tribunal correctionnel a retenu l’exception de nullité soulevée par les avocats de la défense. Après délibéré, il a tout simplement annulé toute la procédure d’enquête. Les 8 prévenus dans ce dossier n’ont pas eu à s’expliquer.

Au tribunal correctionnel de Nouméa ce vendredi, Cynthia Liegeard, Alain Lazare et Eric Gay. Tous étaient vice-présidents de la province Sud au moment des faits. Ils devaient répondre dans cette affaire du chef d’atteinte à la liberté d’accès ou à l’égalité des candidats dans les marchés publics. © Nicolas Fasquel/NC1ère
© Nicolas Fasquel/NC1ère Au tribunal correctionnel de Nouméa ce vendredi, Cynthia Liegeard, Alain Lazare et Eric Gay. Tous étaient vice-présidents de la province Sud au moment des faits. Ils devaient répondre dans cette affaire du chef d’atteinte à la liberté d’accès ou à l’égalité des candidats dans les marchés publics.
  • Malia-Losa Falelavaki (S.R)
  • Publié le
La présidente du Tribunal a tout de même résumé les faits. Il est reproché à Eric Gay, Alain Lazare et Cyntia Ligeard d’avoir en tant qu’ordonnateur du budget de la Province Sud à des périodes bien précises, favorisé les familles Mege et Gasser dans l’attribution du marché de la carte jeunes. Des noms qu’on retrouve à la tête d’agences de communication. Une mise en concurrence était nécessaire, compte-tenu du dépassement du seuil légal des marchés publics estime la justice qui parle de délit de favoritisme. Dans l’association Pass’citoyen créée pour gérer la carte jeunes, Myriam Mege est présidente, son fils et sa soeur sont salariés, la première doit répondre de détournements de fonds publics, plus de 130 millions de francs, les deux autres de recel. Les débats commencent, Maître Moresco, avocate d’Arielle Gibert, autre présidente de l’association et prévenue de prise illégale d’intérêts, dénonce une violation des droits de la défense, le dossier aurait du partir  à l’instruction dit-elle, elle demande l’annulation de l’enquête préliminaire.  Elle a été suivie par le tribunal. Écoutez Maître Moresco
Pour Maître Deswarte représentant la Province sud, la défense sème  la confusion dans un dossier qui met en évidence, « un fonctionnement mafieux» Écoutez-le
La décision du tribunal sera examinée en seconde instance puisque le parquet a fait appel.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play