publicité

Coup d'ouest, vigilance jaune et bateaux à la dérive

Le vent d'Ouest souffle fort depuis la nuit dernière. En conséquence, l’Ile des Pins, Bélep et toutes les communes de la côte Ouest sont en vigilance jaune vent fort et vigilance jaune forte houle.

Six voiliers et un catamaran se sont encastrés contre les rochers, Baie de l’orphelinat à Nouméa. © Malia Noukouan/NC1ère
© Malia Noukouan/NC1ère Six voiliers et un catamaran se sont encastrés contre les rochers, Baie de l’orphelinat à Nouméa.
  • Sheïma Riahi, Malia Noukouan, Gwen Quemener
  • Publié le
Malgré une baisse progressive, le vent d'ouest reste fort ce dimanche de l'Ile des Pins à Moindou, avec des rafales  pouvant atteindre 55 à 65 km/h, voire 65 à 75 km/h sur la Pointe Sud-Ouest. L’Ile des Pins, Bélep et toutes les communes de la côte Ouest sont placées en vigilance jaune vent fort et vigilance jaune forte houle. De fortes pluies sont attendues par endroit et la houle va se renforcer pour atteindre 3m à 3m50 dès ce dimanche matin.
© Météo.nc
© Météo.nc

Baignade et activités nautiques : appel à la prudence
Conséquence du vent fort et de la houle, six voiliers et un catamaran se sont détachés de leur emplacement et sont venus s’encastrer contre les rochers, Baie de l’orphelinat. Certains ont quasiment coulés. La police municipale avait d’ailleurs lancé un appel aux propriétaires des bateaux ce dimanche matin pour venir sécuriser les embarcations. Quelques uns d’entre eux tentaient désespérément d’amarrer leurs bateaux tout en luttant contre les vagues.
© Gwen Quemener/NC1ère
© Gwen Quemener/NC1ère
© Gwen Quemener/NC1ère
© Gwen Quemener/NC1ère

Le risque d’incendie plus élevé
En raison du coup d’ouest associé à une sécheresse inhabituelle, le risque d’incendies est plus important. La Calédonie subit déjà des feux alors que la saison des incendies ne débute que le 15 septembre prochain. Samedi à Thio, un incendie s’est déclaré. Le reportage de Gwen Quemener et de Michel Bouilliez 
THIO INCENDIES
Un autre feu de forêt s’est aussi déclaré à l’Ile des Pins, il est désormais maîtrisé. Une vingtaine de personnes, des agents de la municipalité et les pompiers d’aérodrome, aidés par les bénévoles de l’île se sont mobilisés pendant trois jours pour éteindre l’incendie dans le Nord de l’île. En cause : un écobuage non surveillé.  Si le feu est maîtrisé la vigilance reste de mise face aux fortes rafales de vent qui soufflent depuis quelques jours.
 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play