publicité

Les débuts du général Marietti

Les gendarmes déployés en Nouvelle-Calédonie ainsi qu'à Wallis-et-Futuna sont officiellement sous les ordres d'un général. Installé dans ses fonctions hier à Nouméa, Christophe Marietti a posé ses priorités, parmi lesquelles la lutte contre l'insécurité routière. Rencontre avec le nouveau «comgend».

Le général Marietti durant sa prise de fonctions. © NC 1ère
© NC 1ère Le général Marietti durant sa prise de fonctions.
  • Par Françoise Tromeur
  • Publié le
Il a 50 ans, la Nouvelle-Calédonie ne lui est pas inconnue et son installation a fait l'objet d'une cérémonie toute en symboles. Ne serait-ce que par la présence du patron de la gendarmerie pour tout l'outre-mer. Le général Christophe Marietti commande désormais les gendarmes en Nouvelle-Calédonie ainsi qu'à Wallis-et-Futuna. Et ses premières prises de parole officielles donnent le ton, par exemple en matière d'insécurité routière. Le reportage de Gwénola Quemener et de Fabien Caillaud.
Prise de commandement du général Marietti

Trois décorations

A noter que la cérémonie d'installation du général Marietti, qui succède à Emmanuel Miglierina, a été marquée par la remise de décorations. La brigadière-chef Angela Apiazari a reçu la médaille d'or de la défense nationale avec étoile de bronze. La jeune femme avait été blessée à la tête par un caillassage il y a quelques jours, lors d'une patrouille dans le Nord. 
Philippe Bouchaib, le commandant en second de la compagnie de Nouméa, et le major Alain Philippe, à la tête du PSIG de Nouméa, ont obtenu la médaille de la sécurité intérieure, échelon argent.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play