publicité

Deux accidents mortels survenus entre hier soir et ce matin

Un accident de la circulation a fait un mort ce samedi matin entre Houaïlou et Bourail, au lieu-dit la Chorou au pied du col des Roussettes. Hier soir, c'est au Sud de Païta qu'un piéton de 26 ans est décédé et pour la deuxième fois cette semaine, un bus scolaire était impliqué.

Un jeune piéton a été percuté ce vendredi soir à hauteur du lycée Anova de Païta. © Fonds Google Earth
© Fonds Google Earth Un jeune piéton a été percuté ce vendredi soir à hauteur du lycée Anova de Païta.
  • Martin Charmasson, avec F.T.
  • Publié le , mis à jour le
[MISE A JOUR DE DIMANCHE]

Deux drames de la route nous ont été signalés ce samedi. Vers 9 heures aujourd'hui, une personne a trouvé la mort au lieu-dit la Chorou, au pied du col des Roussettes, entre Houaïlou et Bourail. Un seul véhicule est en cause, avec quatre occupants à bord. Selon nos informations, ils venaient de Bourail et se dirigeaient vers la tribu de Pothé. L'un est décédé. Deux autres auraient été blessés dont l'un grièvement. On n'en sait pas plus pour l'instant sur l'identité de la victime, ni sur les circonstances exactes de cet accident. Une enquête a été ouverte.

Percuté par un bus à Païta

Un autre accident mortel de la circulation s'est produit hier soir, à Païta. Alors qu’une nouvelle semaine de classe se terminait pour les milliers d’élèves inscrits dans les établissements de la commune, un piéton a été percuté par un bus d’une société privée de transport scolaire. Un accident survenu peu avant 18h30, au sud de Païta, sur la bretelle qui relie la voie expresse au village via la RT1. Plus exactement devant le lycée catholique Apollinaire-Anova, à proximité du passage piéton. La victime, un jeune homme de 26 ans, a reçu rapidement le secours des pompiers, mais il est décédé sur place. Là encore, l’enquête de la gendarmerie est en cours pour déterminer les circonstances exactes de l’accident.

Triste écho au drame de mercredi

Celui-ci résonne comme un triste écho à un autre drame, qui s'est produit mercredi, à Nouméa. Le 30 août avant midi, un garçon âgé de 17 ans rejoignait en booster le lycée Jules-Garnier quand, à hauteur du musée maritime, il a été percuté de plein fouet par un bus scolaire à vide. Le car, qui arrivait en face, avait effectué une manœuvre non autorisée, en tournant à gauche au niveau des feux sur l’avenue James-Cook.
A ce stade de l’année, au moins 35 personnes ont trouvé la mort sur les routes de Nouvelle-Calédonie.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play