publicité

Emotion mondiale après l'attentat de Barcelone

Barcelone meurtrie par le terrorisme, hier en fin d'après-midi. Une camionnette a fauché les piétons sur une artère touristique, faisant treize morts et une centaine de blessés dont des personnes de nationalité française et australienne. Réaction à distance d'un Barcelonais de Nouvelle-Calédonie.

© Josep LAGO/AFP
© Josep LAGO/AFP
  • Par Françoise Tromeur
  • Publié le , mis à jour le
La Rambla ou Las Ramblas, à Barcelone, un peu l’équivalent des Champs-Elysées à Paris. La capitale de la Catalogne, sur la côte Est espagnole, a subi hier après-midi, heure locale, ce qui a été très vite qualifié d’attentat jihadiste. Une camionnette a foncé dans la foule et fauché les piétons présents en très grand nombre, faisant 13 morts et une centaine de blessés selon le dernier bilan communiqué. Des ultramarins étaient présents. Nos collègues de Guadeloupe 1ère ont recueilli le témoignage de Yasser Bracca, en vacances à Barcelone et témoin du drame : la camionnette est passée à quelques mètres de lui. 

Attentat Barcelone Témoignage Yasser


De nombreux Martiniquais séjournent actuellement à Barcelone. Le témoignage d'Aude Lellis, sur place avec sa famille au moment des faits, a été diffusé par Martinique 1ère.

Son témoignage Barcelone


Au moins dix-huit nationalités

Française, allemande, espagnole, mais aussi australienne… : les victimes de ce drame survenu sur une artère pleine de touristes sont d’au moins dix-huit nationalités différentes. La police de Catalogne a confirmé qu'il s'agissait d'une attaque à caractère terroriste et l’Etat islamique a revendiqué l’attaque dans un message diffusé par son organe de propagande. 
 

Suivi depuis le Caillou

L'émotion causée par cet attentat résonne jusque sur le Caillou. Né à Barcelone, Lluis Bernabé vit depuis 2005 en Nouvelle-Calédonie, où il préside le cluster maritime. Il édite également le magazine de la mer Taï Kona. Ecoutez sa réaction, qu’il a confiée à Martine Nollet ce matin. 
Lluis Bernabé : «Je le vis très mal»

Conducteur en fuite

Après l'attentat, le conducteur de la camionnette est descendu du véhicule et s'est enfui en courant. Il serait toujours en fuite. Le porte-parole de la police a évoqué par ailleurs l’arrestation de deux suspects. L’unn interpellé à Ripoll, est Marocain. L'autre, natif de l’enclave espagnole de Melilla au Maroc, a été arrêté dans la localité d’Alcanar où une explosion dans un logement a fait la nuit précédente un mort et sept blessés. Explosion que les enquêteurs relient à l’attentat de Barcelone.

 

«Quatre terroristes présumés» abattus

Dans la nuit de jeudi à vendredi, heure de Catalogne (un peu avant midi aujourd'hui pour nous), la police régionale a en outre annoncé que «quatre terroristes présumés» ont été abattus et qu’un cinquième a été blessé, à Cambrils. Une station balnéaire située à 120 km au sud-ouest de Barcelone, où il était question d’une opération policière pour déjouer un «possible attentat terroriste». Puis l'on a appris que six civils et un agent ont été blessés tôt ce vendredi quand une voiture a foncé sur la foule dans cette même station. Le véhicule a été arrêté par les tirs de la police.

© Google Earth

Trois jours de deuil

Un deuil de trois jours a été déclaré en Catalogne. Condamnations et et témoignages de solidarité ont afflué depuis la scène internationale, les Etats-Unis, Paris – où la Tour Eiffel sera éteinte ce soir, l’Allemagne, le Royaume-Uni, le pape ou encore la Russie se sont tous élevés contre cet attentat meurtrier. A notre échelle, le député Philippe Gomès a fait part de sa solidarité et de celle du peuple calédonien envers les Catalans.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play