publicité

FOOTU17: le coup de massue

La sélection calédonienne espérait un résultat face à un adversaire moins côté que la France et le Japon. Il n'a pas eu lieu. L'efficacité était du côté hondurien pour ce deuxième match du Mondial. Défaite 5-0 des Cagous qui, par moment, ont montré de belles choses.  

Mejia a marqué deux fois face aux Cagous. © FIFA/Getty Images/TomDulat
© FIFA/Getty Images/TomDulat Mejia a marqué deux fois face aux Cagous.
  • Par Martin Charmasson
  • Publié le

Un autre visage


Pour ce tournant dans la phase de poule, le staff technique a choisi de modifier sa stratégie. Alors qu'il avait laissé Cyril Nyipie seul en pointe contre la France, le sélectionneur Dominique Wacalie a cette fois opté pour deux attaquants rapides, Titouan Richard et Lionel Thahnaena. Derrière eux, un milieu repensé où le capitaine Abiezer Jeno occupait le côté gauche, laissant Pierre Bako et Nyipie dans l'axe, et Luewadia sur le flanc droit. Un choix tactique payant. Dès les deux premières minutes de jeu, les passes s'enchaînent et Titouan Richard, lancé sur le côté gauche, reprend instantanément une passe en profondeur de Thahnaena. Son tir du gauche est trop croisé. On observe la volonté de construire et de poser le jeu chez les Cagous. Les interventions défensives sont justes et appliquées. Une entame idéale. 

25 minutes équilibrées


Durant les vingt premières minutes, les deux équipes font jeu égal. Un corner de Canales est repoussé de la tête par Richard. Le Hondurien tente ensuite un coup-franc direct à 30 mètres capté en deux temps par Robin Escorne. Le portier remplace Unë Kecine, touché au mollet gauche face aux Bleus, et indisponible pour cette rencontre.  
A la 16e, Titouan Richard déborde sur son côté gauche, dépasse son vis-à-vis d'un passement de jambe, et sert bien en retrait Lionel Thahnaena. Ce dernier est contré de justesse au moment de sa frappe. 
Six minutes plus tard, c'est Pierre Bako qui tente sa chance de 25 mètres. Un tir dévié en corner. Il ne donnera rien. 

Mêmes erreurs, mêmes effets


C'est alors que la sélection calédonienne retombe dans ses travers. En l'espace d'un quart d'heure, elle encaisse trois buts par manque d'agressivité et de concentration défensive. Harcelée sur le côté gauche, recherché sans cesse par les Honduriens, elle cède. A la 25e, Cameron Wadenges n'attaque pas le latéral qui centre au second poteau. Palacios est oublié, mais aussi Carlos Mejia qui peut reprendre et marquer. 
120 secondes s'écoulent, et c'est cette fois sur coup-franc à 20 mètres que les adversaires font une nouvelle fois la différence. Joshua Canales enroule parfaitement sa frappe et profite d'un mur très mal placé pour trouver le petit filet. 2-0.

Réaction, sans concrétiser


Sonnés, mais pas abattus, les Cagous tentent de réagir. A la demi-heure de jeu, Titouan Richard dépose un superbe centre dans la surface pour Jeno. Le capitaine calédonien décroise malheureusement trop sa tête. Richard, encore lui, s'emmène ensuite un ballon vers la cage adverse d'un bon contrôle de l'extérieur du pied, avant d'être repris par le stoppeur adverse dans la surface. 
La chance est passée, et le Honduras va enfoncer le clou. Une nouvelle fois, cela se passe sur le côté gauche. Santiago Cabrera profite d'un bon une-deux pour devancer Iwa. Il trouve au second poteau la reprise de volée de Mejia, une fois de plus laissé seul. 3-0, ce sera le score à la pause, avec 56% de possession hondurienne, et 10 tirs tentés pour 6 cadrés. Côté cagou, aucune des six frappes n'a visé la cage.

2e mi-temps, toujours dans le dur


De retour des vestiaires, un quatrième but est concédé. Palacios, pas inquiété, reprend de la tête un centre venu de la gauche. Une tête difficile qu'il va chercher en arrière et parvient à placer parfaitement, à côté du poteau droit du gardien cagou (4-0, 51ème). 
Les changements vont ensuite s'enchaîner dans l'équipe calédonienne. Théo Bosshard, Josué Welepane et Vita Longue rentrent. Le Honduras fatigue, lui aussi. Trois joueurs sont victimes de crampes, deux sortent sur civière. Les actions se font rare. Le centre de Titouan Richard, côté droit de la surface, est détourné d'une claquette en corner par le gardien hondurien à la 71e. Il n'y aura pas grand chose derrière, d'un côté comme de l'autre, jusqu'à cette 88e minute et le cinquième but. Une action en triangle. Le ballon part de l'axe à 25 mètres, arrive à droite, et termine au point de penalty où l'attend Palacios (5-0). 

Sur le même thème

  • sportnc1ère

    Les jeux intercommunaux font escale à Poum

    Les jeux intercommunaux ont fait escale ce mercredi sur la commune de Poum. Plusieurs centaines d’enfants et de jeunes de 7 à 18 ans ont fait le déplacement. Cette demi-finale devait également déterminer les équipes finalistes qui participeront à la rencontre avec la côte Est prochainement.

  • sportnc1ère

    4 calédoniens font le pari de rejoindre Bourail… en paddle

    Au terme d’une préparation intense de quatre mois, quatre sportifs calédoniens se sont élancés ce lundi en Stand Up Paddle de Port du Sud pour rejoindre La Roche Percée à Bourail.

  • sportnc1ère

    FOOTU17: Se rendre compte

    Les moments vécus samedi soir par les joueurs, le staff, et les familles étaient bouleversants. Sur ce dernier match de Coupe du Monde, l'équipe a su mettre en application les consignes répétées depuis sept mois. L'équipe s'est enfin lâchée. Quelques instantanés saisissants.  

publicité
ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play