publicité

Gouvernement : la dernière séance

Entre le budget supplémentaire, le prix des médicaments et des dizaines d'autres sujets, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie avait un ordre du jour conséquent, pour ce qui était sans doute sa dernière séance collégiale dans la composition actuelle. 

Philippe Dunoyer s'apprête à présenter sa démission du gouvernement. © NC 1ère / Marguerite Poigoune
© NC 1ère / Marguerite Poigoune Philippe Dunoyer s'apprête à présenter sa démission du gouvernement.
  • Marguerite Poigoune et Dave Wahéo-Hnasson, avec F.T.
  • Publié le , mis à jour le
Le budget supplémentaire pour 2017. Voilà l'un des principaux sujets examinés ce matin par le gouvernement en séance collégiale. Une réunion de travail du genre chargée, avec un avant-projet de loi du pays, sept projets de texte pour le Congrès, trois délibérations, 74 arrêtés… 
 

Répartition

Le budget total de la Nouvelle-Calédonie est désormais scindé en trois parties. Budget de répartition, de reversement et celui propre à la Nouvelle-Calédonie. Le budget supplémentaire de répartition concerne les crédits qui permettent de financer en grande partie les collectivités calédoniennes. Il est arrêté à la somme de 482 millions, avec une baisse de 3,6 % par rapport à l’an dernier. Ecoutez Philippe Dunoyer, le membre du gouvernement en charge du budget. 
Sur le budget

Médicaments

Une autre décision de l’exécutif aujourd’hui concerne les pharmacies dont on parle tant en ce moment. Le gouvernement a arrêté un projet de délibération à valider par le Congrès : l’instauration de cinq tranches selon le prix de fabrication des médicaments et des produits pharmaceutiques. Elles vont de un euro (119 francs) pour la plus basse, à 800 euros (plus de 95 000 F) pour la plus haute.
Après cette première mesure de réforme, il reste à définir quels seront les coefficients adossés à ces tranches. Pour chacune d'entre elles, un autre arrêté fixera le taux de coefficient multiplicateur qui correspond. De là, découlera le prix de vente et de remboursement du médicament. Le point qui pose actuellement problème. Résumé avec Philippe Dunoyer.
Sur les prix des médicaments

Démission imminente

Cette séquence gouvernementale était la dernière pour lui, contraint de démissionner du gouvernement par ses nouvelles fonctions de député et la loi sur le non-cumul des mandats.
Sur la fin du gouvernement

Un nouveau gouvernement Germain? 

Il devrait remettre sa démission à l’Etat au plus tard ce samedi. Ce qui signifie la fin du gouvernement, avec cette question : Philippe Germain présidera-t-il également le suivant?
Sur les onze membres du futur exécutif, cinq seront issus de la nouvelle plate-forme loyaliste. Cinq viendront du clan indépendantiste. Et un, représentera les Républicains calédoniens. Or, pour le groupe RC, pas question d'avoir un président indépendantiste, ni de reconduire Philippe Germain.

Avec les voix indépendantistes?

La balle est dans le camp des indépendantistes. En 2015, ils ont apporté leurs voix à Calédonie Ensemble, à la fois pour répondre à un projet de société et pour éviter une crise institutionnelle. Mais les législatives sont passées par là. L'Uni et CE ne se sont pas quittées en bons termes. Si Philippe Germain souhaite être réélu, il faudra que la plate-forme négocie avec les Républicains calédoniens. Ou que Calédonie Ensemble et l'Uni oublient leur différend. 

Sur le même thème

  • politique

    Le prochain gouvernement comptera bien onze membres

    Le Congrès de la Nouvelle-Calédonie a voté ce jeudi matin, à l’unanimité, la délibération qui fixe à onze le nombre de membres du futur gouvernement. Cette première étape vers la composition du prochain exécutif a été une pure formalité.

  • politique

    Qui figurera dans le prochain gouvernement?

    Une semaine bien politique s'ouvre en Nouvelle-Calédonie. Les groupes constitués au Congrès ont jusqu'à vendredi, minuit, pour présenter leur liste de candidats en vue de constituer le prochain gouvernement. Son élection se déroulera le jeudi 31 août. 

  • politique

    Les comptes 2016 de la Nouvelle-Calédonie discutés et adoptés

    Les comptes administratifs 2016 de la Nouvelle-Calédonie ont été approuvés ce mercredi par le Congrès, avec les voix de l’intergroupe Calédonie Ensemble-Rassemblement-MPC et de l’Uni. L’UC-FLNKS et Nationalistes s’est abstenu. Les Républicains calédoniens ont voté contre.

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play