publicité

Grève des pharmaciens à partir du 14 août

Les pharmacies seront fermées à partir de lundi. Le Syndicat des pharmaciens de Nouvelle-Calédonie (SPNC) appelle à la grève générale pour protester contre la baisse des prix de certains médicaments.

Le Syndicat des pharmaciens de Nouvelle-Calédonie (SPNC), appelle à la grève générale jusqu’au 3 septembre. © NC 1ERE
© NC 1ERE Le Syndicat des pharmaciens de Nouvelle-Calédonie (SPNC), appelle à la grève générale jusqu’au 3 septembre.
  • S.R
  • Publié le
Les croix vertes seront éteintes sur les devantures des pharmacies à partir de ce lundi 14 août. Le Syndicat des pharmaciens de Nouvelle-Calédonie (SPNC), appelle en effet à la grève générale jusqu’au 3 septembre. Dans un communiqué, il « déplore le non-respect des engagements pris par le gouvernement et l’impossibilité d’établir un dialogue permettant d’aboutir à un accord de sortie de crise.» 

Bras de fer entre les pharmaciens et le gouvernement

Les pharmaciens sont inquiets de l'évolution de leur métier, provoquée par la diminution des tarifs de certains médicaments. « La décision prise, sans aucune concertation, par la collégialité le mardi 18 juillet, entérinant une prolongation du gel des prix du médicament jusqu’au 31 décembre 2017, aura des conséquences dramatiques sur l’économie de notre filière à très court terme et ne permet déjà plus à nos adhérents d’apporter à la population calédonienne le service qu’elle est en droit d’attendre. »

Le 4 juillet dernier, les pharmaciens du territoire manifestaient déjà leur mécontentement en fermant les officines. L'actuel gouvernement avait, lui, expliqué ne pas comprendre cette réaction.

Le service de garde des pharmacies à partir du 14 août



Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play