publicité

Les inquiétudes de l'USTKE

  • Martine Nollet (F.T.)
  • Publié le
L’USTKE réagit à l’éventualité d’une fermeture de l’usine Vale, dans le Sud, et des emplois directs ou indirects menacés. Le syndicat indépendantiste s’inquiète de la situation du nickel en Nouvelle-Calédonie et de la santé de l’économie. Il l’a fait savoir ce matin, par la voix de son président André Forest.
Autre sujet de préoccupation, l’inscription automatique des Kanak sur les listes électorales pour le référendum d’autodétermination. L’USTKE s’associera à la marche organisée à ce sujet mercredi 19 juillet, à Nouméa, par le Rassemblement des indépendantistes et des nationalistes. Sur tous ces sujets, écoutez André Forest.
André Forest, USTKE

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play