publicité

Le journal des sports (10/03/17)

Au menu : Wacaélé prend l’ascendant dans le barrage ilien pour accéder à la Super Ligue 2017 de football ; Paris 2024 sensibilise la Calédonie à l’olympisme ; le catamaran club de Nouméa souffle ses 40 ans ce week-end.

Wacaélé et Patho au coup d'envoi du barrage aller de la Super Ligue 2017. © Erik Dufour
© Erik Dufour Wacaélé et Patho au coup d'envoi du barrage aller de la Super Ligue 2017.
  • Par Martin Charmasson
  • Publié le

Super Ligue : avantage Wacaélé !

C’était le premier match officiel de la saison 2017 de la Super Ligue de football. Jeudi soir, Horizon Patho affrontait Wacaélé dans ce fameux barrage qui doit permettre de désigner le deuxième représentant des îles en Super Ligue. Un barrage en aller-retour qui se joue au stade Numa Daly. Erik Dufour revient pour nous sur la première manche d’hier soir remportée par Wacaélé 1-0 :

Résumé du match aller Wacaélé - Patho.

Résumé du match aller Wacaélé - Patho.


L'olympisme à la Coulée


« Paris 2024 », c’est un objectif : organiser les Jeux Olympiques dans la capitale française dans sept ans. Cette semaine, des représentants du sport français sont en Nouvelle-Calédonie pour faire la promotion du projet, et obtenir l’adhésion du plus grand nombre à cette cause. Des sportifs d’exceptions accompagnent Bernard Lapasset, co-président de la candidature parisienne, dans cette mission. Et c’est le cas notamment de Laurence Fischer, triple championne du monde de karaté. Elle est ambassadrice d’un programme éducatif soutenu par Paris 2024. Un programme intitulé « Playdagogie ».
Laurence Fischer en a discuté cette semaine avec des enfants de CM2 de l’école de la Rizière à la Coulée :

La karateka Laurence Fischer à la Coulée.

La karateka Laurence Fischer à la Coulée.
 
Laurence Fischer interrogée par William Lecren.

 

Le cata en fête

Le catamaran club de Nouméa fête son 40e anniversaire ce samedi à la Côte Blanche où il a pris racine depuis déjà plus de 20 ans. Le club est né sur une initiative privée au milieu des années 70, sous l’impulsion de Noël Calé, chef d’entreprise et 1er importateur des Hobie-Cat. L’arrivée des tout premiers bateaux à Nouméa n’est pas passée inaperçue. Ecoutez le témoignage de Noël Calé, l’un des pionniers de l’aventure, au micro d'Erik Dufour :

Noël Calé et l'histoire du CCN

Noël Calé et l'histoire du CCN

 

Sur le même thème

publicité
ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play