publicité

Le journal des sports (16/03/17)

Au sommaire: la force athlétique ce samedi à l’Institut Océanien d’Haltérophilie à Boulari, une compétition qualificative pour les championnats de France Développé Couché; du football avec Tiga sport en super ligue et la suite de la série consacrée à Mathieu Szalamacha. 

Jonathan Jonvaux, président du club Force Plus, organisateur de la compétition de force athlétique sous l’égide de la ligue de Force de Nouvelle-Calédonie. © William Lecren NC 1ERE
© William Lecren NC 1ERE Jonathan Jonvaux, président du club Force Plus, organisateur de la compétition de force athlétique sous l’égide de la ligue de Force de Nouvelle-Calédonie.
  • William Lecren
  • Publié le

Force athlétique

La Force athlétique de retour, ce samedi 18 mars, avec la coupe Mauvaka à Boulari. Une compétition qualificative pour les championnats de France Développé Couché prévus en juin prochain. 22 compétiteurs issus des clubs Force Plus, Tagaloa Gym et les Titans seront présents dont 2 femmes. Le point avec Jonathan Jonvaux, président du club Force Plus, organisateur de la compétition sous l’égide de la ligue de Force de Nouvelle-Calédonie.

force athlétique


Football: Tiga sport, un sérieux adversaire en super ligue 

Après Patho, AGJP, et Magenta, notre tour des clubs de la Super Ligue de football se poursuit. Ce matin, on parle de Tiga Sport qui pour ses 50 ans a frappé très fort. Le club a fait appel au coach des séniors de la Calédonie, Thierry Sardo, pour reprendre l’équipe première. Le club a aussi attiré dans ces rangs des joueurs d’expérience comme Joël et Loïc Wakanumuné, Cédric Sansot, ou encore l’attaquant Jim Ouka. Tiga Sport ressemble à un prétendant au titre. Mais il faudra trouver une cohésion. C’est l’avis de l’entraîneur Thierry Sardo. Il répond à Martin Charmasson :

football sardo


Triathlon: suite de la série consacrée à Mathieu Szalamacha

Autre série que nous vous proposons depuis le début de la semaine : la gestion d’une blessure pour un sportif. Mathieu Szalamacha nous détaille les étapes importantes de son retour à la compétition. Lui qui s’est retrouvé immobilisé pendant 4 semaines avec 4 vertèbres fracturés après un violent choc avec un cerf pendant le Tour Cycliste l’an passé. Aujourd’hui, le triathlète évoque sa rééducation réussie, sous la houlette du CMS. Mathieu Szalamacha est interrogé par Martin Charmasson

triathlon

 

Sur le même thème

publicité
ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play