publicité

Kalepo Wabete : le tirailleur Kanak de retour sur le Caillou

Intégrant le Bataillon du Pacifique en 1916, tombé au champ d'honneur en 1918, Kalepo Wabete est enfin sur le Caillou, 101 ans après son engagement. Ce vendredi à Ko We Kara, une cérémonie coutumière et de recueillement se tiendra à partir de 14h30.

Tirailleurs des Îles Loyauté
Tirailleurs des Îles Loyauté
  • Par Nadine Goapana
  • Publié le , mis à jour le

Depuis 30 ans, ses descendants ainsi que l’association ART2K (Association pour le retour du tirailleur kanak Kalepo) se battaient pour obtenir le rapatriement de sa dépouille.
L’enfant de Tiga tombé sur le front au Nord de la France en 1918, est enfin de retour sur le Caillou.
Le cercueil est arrivé mercredi soir à Tontouta.

Jacques Wabete répond à Malia Losa Falelavaki

 

Ko We Kara : cérémonie d'accueil et de recueillement

Ce vendredi à partir de 14h30, se tiendra un accueil coutumier puis il s'ensuivra, un temps de recueillement. Ce samedi, les commémorations du 11 novembre revêtiront donc un caractère particulier, notamment à la place Bir Hakeim.
Le cercueil de Kalepo Wabete rejoindra ensuite Tiga, sa terre natale pour son inhumation dans l’après-midi.

A Tiga, Daniel Wabete répond à Claudette Trupit

 

Le parcours du tirailleur


Kalepo Wabete est né en 1889, l'enfant de Tiga est  mort au combat, dans l’Aisne, à Vesles-et-Caumont en octobre 1918. Dix-huit jours avant l’Armistice.

© 1ere
© 1ere


Âgé de 27 ans, le jeune homme s’était engagé deux ans plus tôt et avait rejoint le bataillon mixte du Pacifique.
Il faisait alors partie du premier contingent des tirailleurs kanaks, dont près d’un tiers des 978 soldats a perdu la vie pendant la Première Guerre mondiale.
Le soldat kanak a été décoré de la Croix de guerre un mois avant sa mort.
 

"Ceux qui pieusement sont morts pour la Patrie,
Ont droit qu'à leur cercueil la foule vienne et prie"


Victor Hugo, Le Chant du Crépuscule


Ecoutez Sylvette Boyer, historienne.
Elle était l'invitée de notre matinale radio. Elle répond à Thierry Belmont.


Hommage sous l'Arc de Triomphe


Le soldat Kanak, non citoyen français car soumis au code de l'Indigénat, a reçu de multiples hommages.
Le dernier en date, ce jeudi matin (mercredi soir) à Paris avec le cérémonial du ravivage de la flamme du souvenir sous l'Arc de Triomphe.



Ecoutez le député Philippe Gomès
Il est au micro de Julie Straboni.




Ecoutez Roch Wamytan, présent à cet hommage.
Il est au micro de Julie Straboni. 

 


Hommage de la Nouvelle-Zélande

Un représentant de l'ambassade et des joueurs de l'équipe de Rugby All Blacks ont participé à ce cérémonial. Une minute de silence a été dédiée à tous les soldats ultramarins morts en 14-18 et plus particulièrement au tirailleur Kalepo Wabete.



 



Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play