publicité
Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Un habitant de Poya meurt de la dengue

  • Martin Charmasson (avec F.T.)
  • Publié le

Nouveau cas de dengue mortel en Nouvelle-Calédonie. Hier, mardi 28 mars, un homme de 39 ans est décédé des suites du virus. Il habitait à Poya. Il s'agit de la sixième victime depuis le début de l'année.

© Ville de Nouméa
© Ville de Nouméa
La dengue continue de frapper. Depuis le début de l'année, elle avait emportée trois femmes de 25, 30 et 40 ans. Puis, les 3 et 6 mars, deux nouvelles personnes, une octogénaire et un septuagénaire.

On recense déjà 2147 cas depuis le 1er septembre 2015. Le virus touche tous les âges, et au-delà des personnes qui en décèdent, la très grande majorité des communes du territoire. Seules Belep et Sarraméa sont épargnées, pour l’instant. Si l’on rapporte le nombre de cas à la population, l’incidence est de 9,2 pour 1000 habitants en Province Sud contre 4,7 dans le Nord.

9 % d'hospitalisations

Des enquêtes sont menées par la Direction des affaires sanitaires et sociales en collaboration avec le CHT et son laboratoire pour mieux mesurer l’ampleur de l’épidémie. Elles révèlent que 9% des personnes qui sont identifiées positives à la dengue sont hospitalisées.
La fièvre (93%) et les courbatures (87%) sont les premiers symptômes signalées, suivent les céphalées (85%) et enfin les nausées et vomissement (47%).

Partagez :

  • Où en est le plan Do Kamo ?

    santé

    Un point d’étape a été présenté ce vendredi matin par le gouvernement, des économistes et les professionnels de santé. Où en-est-on aujourd’hui du plan d'action pour la santé des Calédoniens ?

    Mis à jour aujourd'hui à 12h41
  • Le Congrès améliore la couverture vaccinale

    santé

    Le projet de loi sur les vaccinations a été voté à l’unanimité au Congrès ce jeudi. Il s’agit notamment de rendre obligatoire le Prevenar, pour lutter contre les pneumocoques. Même si la vaccination protège contre les maladies et évite les épidémies, elle reste un sujet à controverses. 

    Mis à jour le vendredi 24 Mars 2017 à 11:53
  • Une protéine de venin d'araignée protégerait le cerveau après un AVC

    santé

    Une petite protéine provenant du venin d'une araignée pourrait protéger le cerveau après un accident vasculaire cérébral (AVC), ont découvert des chercheurs australiens.

    Mis à jour le mardi 21 Mars 2017 à 16:46

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play