publicité

Parcours d'un travailleur autodidacte

Valoriser les travailleurs de l’ombre au parcours d’excellence, c’est toute l'ambition du Prix de la réussite. Alors que les salariés de Nouvelle-Calédonie peuvent candidater  jusqu’au 30 septembre, rencontre avec le lauréat 2016, chef de production à la cimenterie de Numbo.

Alain Caillet a commencé avec un bac génie mécanique en poche. © NC 1ère
© NC 1ère Alain Caillet a commencé avec un bac génie mécanique en poche.
  • Loreleï Aubry et Claude Lindor, avec F.T.
  • Publié le
Ils sont nombreux, les travailleurs autodidactes qui apportent leur pierre à l’économie calédonienne après avoir tracé eux-mêmes leur chemin. Alain Caillet, aujourd’hui chef de production à la cimenterie de Numbo, en fait partie. Ce pur produit de la méritocratie a reçu l’an dernier le deuxième Prix de la réussite lancé par la société Âboro. Une distinction dédiée aux salariés d'entreprises privées ou semi-publiques qui contribuent à la réussite de leur société. Loreleï Aubry et de Claude Lindor sont allés à sa rencontre pour retracer un parcours hors normes.
PRIX DE L'ENTREPRISE 2016

Récompenses en novembre

Le Prix de la réussite est reconduit cette année. Les candidature peuvent être déposées jusqu’au 30 septembre. Les trois lauréats recevront leur récompense fin novembre. 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play