publicité

Le père Denis est décédé

  • Par Françoise Tromeur
  • Publié le , mis à jour le
Il a célébré la messe d'un bout à l'autre de la Calédonie, de Belep à Yaté en passant par les Loyauté. Le père Denis Jacquin est décédé à l’âge de 82 ans, jeudi matin à Ma Maison. Le mariste résidait dans l’institution nouméenne des Petites sœurs des pauvres depuis sa retraite, en 2012.

Wallis puis la côte Est

Originaire du Doubs, Denis Jacquin a été ordonné prêtre en 1953. Nommé dans le Pacifique, c’est d’abord à Wallis qu’il a exercé son ministère dix ans durant au séminaire de Lano puis à la cathédrale de Mata Utu. En 1973, cap sur la Calédonie pour s’occuper des paroisses de la côte Est.

© Diocèse de Nouméa

«Table fraternelle»

De 1979 à 1988, période des Evenements comprise, il est curé à Bondé et Belep, puis à Saint-Louis, Touaourou et Lifou avec le père René du Rumain. En 1991, Denis Jacquin passe à la ville, à la paroisse de Saint-Jean-Baptiste tout en s’ocupant de Maré. A la Vallée-des-Colons, il va initier la «table fraternelle» pour les sans-logis et les sans ressources. C’est aussi sous son impulsion que l’église des Portes-de-Fer sortira de terre.

Enterré dans le carré des maristes

Une veillée avait lieu lieu dimanche, à partir de 18 heures, à Saint-Jean-Baptiste, avant les funérailles célébrées lundi, à 8h30, toujours à l’église de la Vallée-des-Colons, et l'inhumation au cimetière de Saint-Louis dans le carré des maristes.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play