publicité

Philippe Gras, chef d'entreprise et candidat

C'est une candidature sans étiquette qui a été dévoilée ce vendredi 19 mai, dans la première circonscription de Nouvelle-Calédonie. Philippe Gras explique vouloir porter la voix des salariés du privé, artisans, commerçants et chefs d’entreprise.

© Patrice Miot
© Patrice Miot
  • Martin Charmasson avec F.T.
  • Publié le
Il se présente comme un homme de convictions, et non de parti. Lui qui estime que les salariés du privé, les artisans, commerçants, et chefs d’entreprise ne sont pas suffisamment représentés dans les institutions nationales. Philippe Gras, 59 ans, gère des sociétés de conseil en assurances et un cabinet de transaction immobilière. Défenseur de la moralisation de la vie publique, ce Nouméen d'adoption «depuis dix-sept ans» est un candidat libre, qui finance seul sa campagne, pour porter ses idées en toute indépendance. 

Interview 1 Philippe Gras candidat première circonscription élections législatives (19 mai 2017)


Son slogan : « une France forte et pacifiée, pour une Nouvelle-Calédonie prospère et sereine ». Une Calédonie dans la France.

Interview 2 Philippe Gras candidat première circonscription élections législatives (19 mai 2017)


Solutions en matière de sécurité

Fils d’officier, Philippe Gras prône un renforcement de la puissance militaire française dans le Pacifique Sud. Mais sur le plan de la sécurité, en Nouvelle-Calédonie, il est contre le gonflement des effectifs. D’autres solutions méritent selon lui d’être proposées à l’Etat.

Interview 3 Philippe Gras candidat première circonscription élections législatives (19 mai 2017)


Alléger les charges

Parmi ses autres priorités : les allègements de charge pour les entreprises, afin de stimuler la création de richesses et d’emplois, et en matière d’éducation, la valorisation des filières métiers et la restauration du niveau des filières générales. Le candidat a pour suppléante Karen Lopez, une citoyenne calédonienne, salariée du privé, âgée de 47 ans.

Philippe Gras tiendra deux réunions publiques à Nouméa : le 30 mai au restaurant l’Eau Vive, à 19 heures, et le 6 juin, à la salle Venezia, à 19 heures.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play